Ecoutez Radio Sputnik
    Les secousses continuent de frapper la Turquie

    Les secousses continuent de frapper la Turquie

    Photo: EPA
    Société
    URL courte
    0 01

    Plus de 200 personnes sont mortes et plus de 1000 ont été blessées suite au séisme qui a frappé le sud-est de la Turquie. Le bilan risque encore de s'alourdir, car plusieurs centaines de personnes sont portées disparues et se trouvent probablement coincées sous les décombres.

    Un violent séisme de magnitude 7,2 sur l'échelle de Richter a secoué la province turque de Van dimanche dernier vers 14h00 heure locale. Il a été suivi par de fortes secousses de force 6, qui ont détruit de nombreux bâtiments dans la ville d'Ercis, faisant plus de 200 morts et un millier de blessés. Même si des travaux de recherche et de sauvetage ont commencé immédiatement après la première secousse et ne se sont pas arrêtés pendant la nuit, pas moins de 400 personnes sont toujours portées disparues, restant probablement sous les décombres des bâtiments démolis. Les hôpitaux de la province, qui se trouve à l'est de la Turquie, ainsi que ceux des provinces voisines, sont remplis de victimes de la catastrophe. Les secousses ont été également ressenties en Arménie, Géorgie, Azerbaïdjan, Iran et Irak, sans faire de victimes, mais provoquant des scènes de panique.

    De nombreux pays, et notamment la Russie, ont adressé leurs condoléances au peuple turc et ont proposé leur aide. Selon la porte-parole du ministre russe des Situations d'urgence Irina Andrianova, la Russie propose d'envoyer ses équipes de sauveteurs en Turquie. Actuellement, deux avions Iliouchine Il-76 avec les secouristes, cynotechniciens, psychologues russes à leur bord, sont prêts à décoller de l'aéroport moscovite de Ramenskoïé.

    Diaporama: Un puissant séisme frappe la Turquie

    Mais les autorités turques ont pour l'instant refusé toute aide extérieure, affirmant qu'elles pourront gérer les conséquences du désastre elles-mêmes. Les sauveteurs turcs sont très expérimentés en matière de liquidation des conséquences des tremblements de terre, ont indiqué les autorités. Le pays, traversé par plusieurs failles, se trouve dans une zone à haut risque sismique et les tremblements de terre y sont assez fréquents. Toutefois, le séisme de dimanche a provoqué un mouvement de panique parmi les habitants du pays.

    Le volcan Nemrut risque de se réveiller

    Les sismologues turcs craignent le réveil du volcan Nemrut, situé au bord du lac de Van. Des dizaines de milliers de personnes habitent dans les environs du volcan. Même si le Nemrut semble ne plus être actif depuis plusieurs siècles, il est potentiellement dangereux selon les spécialistes.

    Lire aussi:

    Séisme, test nucléaire, trous dans le sol: ces réalités sismologiques peu connues
    Séisme à la frontière irano-irakienne: Téhéran déplore au moins 93 morts
    Après le séisme du Sichuan, les sauveteurs russes offrent leur aide à la Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik