Ecoutez Radio Sputnik
    Japon/séisme: 15.800 morts et 3.600 en 8 mois (police)

    Japon/séisme: 15.800 morts et 3.600 en 8 mois (police)

    Photo: EPA
    Société
    URL courte
    0 10

    Huit mois après le séisme et le tsunami dévastateurs qui ont frappé le Japon le 11 mars dernier, le bilan de la catastrophe a été porté à 15.863 morts et 3.652 disparus, rapporte vendredi la police japonaise.

    Huit mois après le séisme et le tsunami dévastateurs qui ont frappé le Japon le 11 mars dernier, le bilan de la catastrophe a été porté à 15.863 morts et 3.652 disparus, rapporte vendredi la police japonaise.

    La plupart des corps retrouvés au cours des deux derniers mois ont été découverts en mer et sur les côtes. Au total, 72 dépouilles ont été retrouvées dans les préfectures de Miyagi, d'Iwate et de Fukushima.

    Selon les données policières, 310.000 maisons ont été complètement ou à moitié détruites par la catastrophe.

    Diaporama :  Japon : la vie après la tragédie

    Le 11 mars dernier, un puissant séisme de magnitude 9 a provoqué un tsunami géant haut de plus de 10 mètres qui s'est abattu sur la côte nord-est du Japon.

    Le tsunami du 11 mars a débouché sur la pire catastrophe nucléaire depuis l'explosion de Tchernobyl en 1986. Les accidents survenus dans la centrale atomique japonaise de Fukushima ont provoqué plusieurs fuites radioactives sur le site.

    Diaporama:  Fukushima : à l’intérieur du cauchemar 

    140.000 personnes ont été évacuées de la zone contaminée. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau de mer et les denrées alimentaires non seulement dans la préfecture de Fukushima, mais également dans les régions alentour.

    Le dommage économique causé par le séisme est estimé à environ 211 milliards de dollars.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    La catastrophe se poursuit: une nouvelle source de radiations découverte à Fukushima
    Évacuation d’urgence dans la préfecture de Fukushima
    Un puissant feu dévore la forêt autour de la centrale de Fukushima
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik