Ecoutez Radio Sputnik
    « Volontaires d'argent » des JO de Sotchi

    « Volontaires d'argent » des JO de Sotchi

    Société
    URL courte
    0 0 0

    L'âge ne compte pas lorsqu'il s'agit des Jeux olympiques. Deux retraitées originaires de Saint-Pétersbourg en sont la preuve vivante. Elles sont devenues « volontaires d'argent » des Jeux olympiques de Sotchi de 2014. Partout en Russie des centres de volontariat ont recruté des bénévoles pour aider les organisateurs des JO. Toute personne entre 18 et 80 ans pouvait se présenter. Plus de la moitié des demandeurs du sexe féminin ont la soixantaine voire plus.

    Les Jeux, on peut certes les regarder à la télé. Mais y participer soi-même c'est une expérience inouïe, est convaincue Tatiana Taramjeninva, « volontaire d'argent » des JO de Sotchi.

    « Cette chance, on l'a seulement une fois dans sa vie ! C'est de se sentir participant d'un événement d'envergure mondiale, de voir les Jeux de l'intérieur, de visiter un événement qu'on racontera à des enfants et petits-enfants ».

    L'ex-capitaine de la milice, Tatiana Taramjeninva était une personne responsable et active qui aimait le contact avec les autres. Les années ont passé et voici que son mari est décédé et son fils vole de ses propres ailes.  A un moment donné, sa vie lui a paru pleine d’ennui. Tatiana a appris par hasard l'existence des cours d'informatique pour les personnes âgées. Elle s'y est inscrite et en 2010 le Comité olympique a invité Tatiana à participer à la sélection. Certaines missions étaient assez compliquées pour une personne âgée, reconnaît-elle.

    « Le plus difficile qu'on a eu à faire, était de monter à la hauteur de cinq mètres avec l'aide d'une échelle où il y avait des cordes métalliques. Tout était, bien évidemment, sécurisé mais on devait quand-même marcher sur la corde sans aucune aide ».

    Une autre retraitée a dû faire, elle aussi, des exercices en hauteur. Tamara Dolgouchevskaïa est une professeur de français qui a donné plus de trente ans de sa vie à l'école. Pour pouvoir suivre ses petits-enfants, elle s'est inscrite à des cours d'informatique. C'est sur Internet qu'elle a appris le recrutement des volontaires par le Comité olympiques des JO de Sotchi.

    Avec cent autres volontaires Tatiana et Tamara iront à Londres pour voir les Jeux olympiques d'été de 2012. Déjà francophones toutes les deux, elles sont en train d'apprendre l'anglais. Ce voyage dans la capitale britannique sera une sorte de répétition avant les JO de Sotchi.

    Vingt-cinq mille volontaires participeront aux Jeux olympiques d'hiver de 2014. Ils auront toute une panoplie de missions à accomplir : de l'accueil des délégations à l'aéroport de Sotchi aux préparatifs de la cérémonie de la fermeture des Jeux.

    Lire aussi:

    Des boycotts aux scandales de dopage: ô sport, tu es la paix!
    JO 2024: malgré les risques budgétaires, les Français largement favorables aux Jeux
    Poutine s'exprime sur la participation des athlètes russes sous la bannière neutre aux JO
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik