Ecoutez Radio Sputnik
    A l’occasion du Nouvel an, la Chine s’arrête de travailler pour une semaine

    A l’occasion du Nouvel an, la Chine s’arrête de travailler pour une semaine

    Photo : EPA
    Société
    URL courte
    0 37901

    Le Nouvel an lunaire ou le Festival du Printemps – c’est l’une des plus grandes chinoises. Il commence le 10 février cette année, et la semaine du 9 au 15 février est fériée. Le Dragon d’eau noir, le symbole de cette année cèdera sa place au Serpent d’eau de la même couleur, le « maître de l’année » jusqu'au 31 janvier 2014.

    On parle du Nouvel An « lunaire » en Chine, car sa date précise est déterminée en fonction du calendrier lunaire et les phases de la Lune. D’après le calendrier grégorien, le Nouvel an chinois tombe entre le 21 janvier et le 21 février. Toutefois, en Chine moderne, le Nouvel An est célébré d’après les deux calendriers.

    Traditionnellement les festivités consacrées à la fête du Nouvel an durent 6 jours, mais les entreprises offrent à leurs employés des vacances plus longues – de 2 à 3 semaines. Cela est lié notamment au fait que les familles de la plupart des employés vivent loin de leur lieu de travail. C’est pourquoi un mouvement massif de la population, appelé chunyun commence avant les fêtes. Les employés prennent d’assaut les gares ferroviaires, routières et les autoroutes en espérant rentrer chez eux au plus vite. La plupart de la population qui travaille dans les grandes villes, réside toujours en campagne.

    Les fonctionnaires ont beau s’y préparer chaque année, mais ils ne peuvent rien faire contre les embouteillages sur les routes, ainsi que les gares bondées. C’est pour résoudre partiellement ce problème, que les autorités ont décidé d’allonger les vacances du Nouvel an.

    Cependant, nombreux sont ceux qui ne reviennent pas travailler tout de suite après les fêtes. Il ne s’agit pas d’un manque de discipline lié aux festivités très arrosées et une difficile convalescence. Les primes de fin d’années accordées aux employés chinois sont généralement très importantes et peuvent s’élever à un mois de salaire. C’est pourquoi certains Chinois préfèrent passer un peu plus de temps avec leurs proches avant de revenir dans les villes, où ils partagent généralement les appartements locatifs avec des collègues de travail ou des amis. Et en revenant à leur lieu de travail, ces retardataires ont souvent une mauvaise surprise de découvrir que leur place est prise par quelqu’un d’autre qu’on vient de recruter. Donc, en pratique, les entreprises chinoises ont besoin de plus d’un mois pour retrouver leur rythme de travail habituel.

    Une fête familiale

    La fête du Nouvel an chinois est avant tout familiale. Tous les membres de la famille se réunissent à une table avec beaucoup de plats très sophistiqués préparés à base de légumes, de la viande de poulet, du poisson et le tofu – le fromage de soja. Un peu avant minuit, on sert généralement les jiaozi, des raviolis chinois, une variante de pelmenis russes, que toute la famille prépare une semaine à l’avance, pour ne pas manipuler des objets tranchants le jour de fête – une superstition qui date du Moyen-Age.

    « Les Chinois, comme les Russes chantent et dansent pendant la nuit du Nouvel an », raconte Li Zonglun, le propriétaire du restaurant Stary Pékin (Vieux Pékin) et chef du Centre culturel russo-chinois. « Et on sert de la vodka de riz à table. C’est incontournable ! Sauf que notre vodka, la Maotai est plus forte que la vodka russe ».

    De nombreux Chinois passeront cette soirée du 9 février devant la télévision. La soirée de gala du Nouvel an, diffusée à la télévision centrale CCTV et reprise par des chaînes locales, c’est un show incontournable, contribuant à l’atmosphère festive. Longtemps fermé aux participants etrangers, cette année, ce programme accueillera beaucoup d’expatriés et même une vedette internationale, très populaire en Chine – Céline Dion.

    Vidéo : www.youtube.com

    Une influence sur le taux de natalité

    L’amour et la fête sont indissociables. Selon les psychologues, beaucoup de couples conçoivent pendant les vacances, lorsqu’ils sont détendus, oublient leurs problèmes et peuvent profiter de la compagnie de l’autre. Rien d’étonnant que le pic des naissances en Chine tombe sur les mois d’octobre et de novembre. Ainsi, du point de vue démographique, le Nouvel An joue un rôle important, peu importe ce qu’en diront les sceptiques. Le gouvernement chinois, qui a adopté la politique de l’enfant unique dans les années 1980, devrait réfléchir à son maintien. Peut–être, faudrait-il réduire les vacances du Nouvel an au lieu de limiter les naissances ?

    Comme le veut la tradition, dans la nuit du Nouvel an, et les jours suivants, les Chinois lanceront en l’air des milliards de pétards pour célébrer l’arrivée de l’année du Serpent. Dans les grandes villes les pétards sont interdits, et en province, ils peuvent être allumés dans des zones règlementées et aux heures fixes. Cependant, les autorités ont tendance de ne pas suivre ce règlement à la lettre, sans doute par respect des traditions. Car les pétards sont envoyés dans l’air pour chasser les mauvais esprits, et plus ils font de bruit, mieux sera la nouvelle année.

    Lire aussi:

    La Chine construit sa première base militaire à l’étranger
    La projection du «Rêve chinois» désormais obligatoire dans les cinémas en Chine
    Qu'en est-il des vacances de Vladimir Poutine?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik