Ecoutez Radio Sputnik
    Opium caché en cas de « force majeure » dans les montagnes d'Afghanistan

    Opium caché en cas de « force majeure » dans les montagnes d'Afghanistan

    Photo : EPA
    Société
    URL courte
    0 3 0 0

    Le directeur du Service fédéral russe de contrôle des stupéfiants Viktor Ivanov a déclaré dans une interview à Rossiyskaïa Gazeta que seulement 1/3 de l’opium et du haschisch fabriqué en Afghanistan sont réalisés actuellement, le reste étant stocké dans les montagnes reculées.

    « Selon nos estimations, il s’agirait d’au moins 50.000 tonnes. Cette drogue est stockée en cas de « force majeure », notamment en cas de mauvaise récolte. C’est pourquoi, au cours des 5 à 10 prochaines années, il ne faut pas s’attendre à la réduction du trafic de drogue », a indiqué Viktor Ivanov.

    Selon Ivanov, en tout 3 millions de paysans seraient impliqués dans la production de la drogue et des centaines de milliers de personnes en sont des consommateurs.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik