Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Le carillon ou la voix de la Russie orthodoxe

    Société
    URL courte
    0 10

    Un carillon qui a sonné durant 15 minutes a marqué la fête de la christianisation de la Russie, que célèbrent aussi l'Ukraine et la Biélorussie. A midi heure locale, les cloches ont sonné dans toutes les églises et les cathédrales, de l'île Béring en Extrême-Orient russe, à Oujgorod en Ukraine occidentale.

    On entendait le son des cloches dans toutes les villes. A Moscou, en particulier au centre de la ville, il résonnait littéralement partout. Parfois, les passants avaient même du mal à déterminer d’où venait le son. Le carillon variait – des notes hautes des petites cloches aux sonorités basses. La porte-parole du monastère Novospasski Ioulia Stikhareva explique dans un entretien accordé à La Voix de la Russie que le son du carillon rappelle aux croyants dans quel pays ils vivent.

    « Les cloches – c’est le son de la Russie, il rappelle les principaux missionnaires de la société contemporaine. Les passants s’interrogent : « D’où ça vient ? Qu’est-ce que c’est ? ». Dans les monastères, c’est une vie différente qui se déroule au son des cloches. C’est important que les cloches sonnent dans les villes. Elles représentent la voix de notre patrie que nous avons oubliée ».

    Télécharger le fichier audio

    La mélodie du carillon est particulière, on ne peut pas la confondre. Mais les sons sont capables de créer plus qu’un chant religieux, explique à La Voix de la Russie Andreï Jiline, étudiant de l’école des carillonneurs au temple des Quarante Martyrs de Sébaste dans le Faubourg Spassky.

    « Les cloches réveillent le cœur des gens. Ce son annonce la présence du Seigneur du Christ, de la vie éternelle. Et si les gens ne sont pas accaparés par leurs affaires mondaines, la cloche parviendra à leur dire : «Mon enfant ! Le jugement de Dieu aura bien lieu ». Le son des cloches purifie les hommes, ils deviennent plus bienveillants, et commencent à comprendre que le sens de la vie, c’est aussi la vie éternelle. C'est une beauté et une harmonie, a laquelle on ne peut résister. » L’orthodoxie se dotera bientôt d’une nouvelle voix. On attend avec impatience l’arrivée d’une cloche pesant plus de 16 tonnes. Elle sera fondue dans une usine qui fabrique les cloches pour les temples orthodoxes de différents pays.

    « La cloche est fondue à l’usine de Nikolaï Chouvalov dans la ville de Toutaev sur la Volga », raconte Ioulia Stikhareva. « Cette ville s’appelait Romanov-Borissoglebsk. L’usine existe depuis une vingtaine d’années et ses cloches se distinguent par une certaine euphonie. Les cloches de l’usine de Chouvalov sont également exportées. Le plus grand ensemble de cloches de Grèce a été fabriqué ici. » T

    Lire aussi:

    Quand sonnera la dernière heure de la Cloche d’Hitler en Allemagne?
    Qu'est-ce qui cloche avec la Cloche d'Hitler dans ce petit village allemand?
    Duterte demande à récupérer trois cloches d’une église philippine saisies par les USA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik