Ecoutez Radio Sputnik
L'archiprêtre Vsevolod Tchapline

Russie: l'Eglise orthodoxe appelle chrétiens et musulmans à ne pas céder aux provocations

© Sputnik. Vladimir Viatkin
Société
URL courte
010010

L'Eglise orthodoxe russe appelle les chrétiens et les musulmans de Russie à ne pas céder aux provocations des forces extrémistes, sur fond de tensions liées à l'assassinat d'un jeune Russe par un ressortissant du Caucase, a déclaré mercredi le président du Département synodal pour les relations de l'Eglise avec la société, l'archiprêtre Vsevolod Tchapline.

L'Eglise orthodoxe russe appelle les chrétiens et les musulmans de Russie à ne pas céder aux provocations des forces extrémistes, sur fond de tensions liées à l'assassinat d'un jeune Russe par un ressortissant du Caucase, a déclaré mercredi le président du Département synodal pour les relations de l'Eglise avec la société, l'archiprêtre Vsevolod Tchapline.

"Nous sommes préoccupés par le fait qu'en une seule journée, on ait assisté à des provocations aussi bien contre les musulmans que contre les chrétiens orthodoxes. En milieu de journée, des images profanant le Coran ont été publiées sur des sites islamiques piratés, et littéralement quelques heures plus tard, une attaque contre une église a eu lieu", a déclaré M. Tchapline.

Mardi, des inconnus ont piraté le site internet du Conseil des muftis de Russie et d'autres sites religieux musulmans, y affichant des photographies de cochons et des propos orduriers. Les sites sont toujours hors d'usage. Le même jour, des hommes ivres d'"apparence asiatique" sont entrés dans une église chrétienne et ont menacé les fidèles avec un objet ressemblant à une arme. Une enquête a été ouverte.

Selon le responsable orthodoxe, tout semble indiquer que "certaines personnes cherchent à opposer les chrétiens et les musulmans au moment où se déroule dans la société un débat complexe autour des événements de Birioulevo, et où les musulmans célèbrent une de leurs principales fêtes" (aïd el-Kébir, ndlr). 

Moscou connaît ces derniers jours de vives tensions suite à l'assassinat d'un Moscovite, perpétré par un homme originaire du Caucase dans la nuit du 9 au 10 octobre à Birioulevo, dans le sud de Moscou. Egor Chtcherbakov, 25 ans, a été poignardé sous les yeux de sa fiancée. Le meurtrier a réussi à s'enfuir.

Les habitants du quartier se sont rassemblés dimanche afin d'exiger de retrouver l'assassin et de fermer un marché de gros où travaillent essentiellement des migrants. Le rassemblement a dégénéré en heurts qui ont fait huit blessés chez les policiers. La police a interpellé dimanche et lundi près de 1.600 personnes soupçonnées d'implication dans des délits à Birioulevo.

Les organes judiciaires ont arrêté lundi un ressortissant azerbaïdjanais, Orkhan Zeïnalov Zakhit Ogly, auteur présumé du meurtre d'Egor Chtcherbakov, à Kolomna, ville située à 100 km de la capitale russe. Il a été acheminé à Moscou à bord d'un hélicoptère pour être interrogé.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik