Ecoutez Radio Sputnik
    Au Liban, les enfants ne vont pas à l'école à cause des affrontements entre pro et anti-Assad

    Au Liban, les enfants ne vont pas à l'école à cause des affrontements entre pro et anti-Assad

    Photо: EPA
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Les affrontements militaires entre partisans et adversairies du président syrien Bachar al-Assad à Tripoli, au Liban, ont conduit à la fermeture des écoles dans cette ville.

    Ainsi les établissements d'enseignement à Tripoli sont fermés pour la deuxième journée consécutive.

    Au moins quatre personnes ont été blessées dans des fusillades. Aucun mort n'est signalé.

    Les affrontements se sont produits entre les habitants de deux quartiers, le premier étant peuplé essentiellement par des sunnites et l'autre, par des alaouites soutenant le régime syrien.

    Lire aussi:

    Fusillade dans un supermarché en Pennsylvanie, quatre victimes
    Aux USA, les écoliers risquent plus leur vie que les militaires
    Des combattants attaquent l’aéroport de Tripoli, son activité est suspendue
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik