Ecoutez Radio Sputnik
    Médias russophones de l'étranger, unissez-vous !

    Médias russophones de l'étranger, unissez-vous !

    © Сapture d'écran: mir24.tv
    Société
    URL courte
    0 0 0 0

    Le troisième Congrès international des médias russophones s'est tenu à Moscou. Ce forum se déroule depuis 2011 avec le soutien de l’agence russe Rospetchat et la compagnie de radiodiffusion La Voix de la Russie.

    Sa mission consiste à unifier la population russophone dans le monde grâce aux médias. Cette fois, le congrès international a réuni les représentants de près de 70 chaînes de télévision et compagnies de radiodiffusion, des éditions imprimées ou électroniques de 30 pays du monde.

    Pendant l'inauguration du Troisième congrès International des médias russophones, un nouveau genre est apparu – la discussion-salutation, comme les délégués l’ont défini. Parce que les participants du forum ont commencé à examiner tout de suite les questions qui préoccupent tout le monde. Il y en avait beaucoup. Une des essentielles –c’est la création du Fonds commun du soutien des médias russophones à l'étranger. Aux dires du président du Congrès International, patriarche du journalisme international, le commentateur politique de La Voix de la Russie Valentine Zorine, ce Fonds est absolument nécessaire maintenant.

    « Il est nécessaire, objectivement nécessaire, parce que le terme «la force douce» est courant – ce n’est pas un feu d'artillerie, un tir de missiles, c’est un récit sur le pays, ses problèmes. Pour que cela se fasse à grande échelle et professionnellement, la création d’un tel fonds est impérative.

    Les membres du congrès vont s'adresser à la Douma d'État de Russie pour obtenir une aide à la création du Fonds du soutien des médias russes. Le membre du Parlement Européen, le représentant de la Lettonie Alexandre Mirski a promis de transmettre cette lettre personnellement au président de la Douma d'État Sergueï Narychkine.

    Les médias russophones accomplissent à l'étranger une importante mission. Ils unissent les compatriotes, les aident à préserver la langue russe, diffusent la vérité sur la Russie. Le représentant du MAE de Russie Alexandre Sourikov a évoqué cette tâche.

     

    « Le Ministère des Affaires étrangères de Russie aide avec plaisir ce congrès, mais ne définit pas ses tâches. Elles sont définies par les participants eux-mêmes. Les responsables des médias russes qui sont venus ici, font part de leurs espoirs, de leurs soucis, ils espèrent échanger avec les collègues l'expérience positive en matière de moyens d’attirer les auditeurs. Comment les médias russophones peuvent-ils survivre dans cet espace d’information complexe, en vivant dans les dures conditions de l'opposition idéologique et informationnelle.

    Le congrès international des médias russophones est devenu annuel. Il s'est transformé en terrain de débat dans l'espace informationnel du Monde Russe. Aujourd'hui, en dehors de la Russie, plus de 300 stations de radio diffusent en russe. La presse russophone est lue à l'étranger par plus de 300 millions de personnes dans 80 pays. T

    Lire aussi:

    La guerre non déclarée de la CIA à la Russie
    «L'activité de certains médias en Russie est coordonnée depuis l'étranger»
    L’Onu appelée au secours des russophones en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik