Ecoutez Radio Sputnik
    Arabie : plus de 3.5 millions de vues pour « No woman, no drive »

    Arabie : plus de 3.5 millions de vues pour « No woman, no drive »

    © Capture d'écran : YouTube.com
    Société
    URL courte
    0 301

    Une reprise parodique de Bob Marley intitulée « No woman, no drive », moquant l'interdiction faite aux femmes de conduire en Arabie saoudite, a dépassé lundi les 3.5 millions de vues en 48 heures sur YouTube, informe l'AFP.

    La vidéo a été publiée sur YouTube samedi 26 octobre, date symbole des campagnes des militantes saoudiennes réclamant le droit de conduire, même si l'appel à prendre le volant ce jour-là avait été retiré pour éviter une confrontation avec les autorités.

    Quelque 16 femmes ont néanmoins été arrêtées au volant samedi par la police. Elle ont dû payer des amendes, et chaque femme et son tuteur (père, frère, mari ou tout autre homme de la famille) ont dû signer un engagement à respecter les règles en vigueur dans le royaume.

    Dans sa parodie, Hisham Fageeh tourne en dérision la règle et les récentes déclarations d'un imam saoudien assurant que la conduite abîmait les ovaires et provoquait des « troubles cliniques » aux enfants à naître.

    « Les ovaires sont en sécurité, pour que tu puisses faire des tonnes de bébés », entonne-t-il, avant de poursuivre : « Dans cet avenir radieux, tu peux oublier ton passé, alors éloigne la clef de la voiture ».

    Par le passé, des femmes ayant défié l'interdiction de conduire, qui n'est pas inscrite dans la loi, ont été arrêtées, et certaines ont perdu leur emploi.

    L'Arabie saoudite, royaume ultra-conservateur régi par une stricte application de la loi islamique, est le seul pays au monde où les femmes n'ont pas le droit de conduire. Elles ont aussi besoin de l'autorisation d'un tuteur pour voyager, travailler ou même se marier.

    © Vidéo : YouTube.com

    Lire aussi:

    L'Arabie saoudite assouplit (un peu) le contrôle sur les femmes
    Arabie saoudite: une femme trouve la mort au volant après le décret royal
    Top-8 des choses toujours interdites aux femmes saoudiennes en 2017
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik