Ecoutez Radio Sputnik
    L'Allemagne reconnaît le « sexe indéterminé »

    L'Allemagne reconnaît le « sexe indéterminé »

    © Photo : SXC.hu
    Société
    URL courte
    0 4111

    L’Allemagne va devenir le premier pays européen à autoriser les jeunes parents à inscrire un « sexe indéterminé » sur le certificat de naissance de leur enfant, comme le rapporte The Guardian, d’après le Süddentsche Zeitung.

    A partir du 1er novembre, en Allemagne, les parents des nourrissons auront le choix entre trois options (féminin, masculin et indéterminé) pour qualifier le sexe de leur enfant.

    La troisième possibilité s'adresse aux parents des bébés intersexuels, c'est-à-dire ceux qui présentent une ambiguïté sexuelle constitutive, provenant d'une anomalie dans le déterminisme des gonades (ovaires et testicules) ou dans la différenciation des organes génitaux.

    Tout au long de sa vie, l’individu aura la possibilité de faire modifier son acte de naissance s’il le souhaite, pour y faire inscrire le sexe qu’il aura choisi, ou au contraire de conserver son genre indéterminé.

    Les passeports allemands sur lequel est apposé un « M » pour masculin ou un « F » pour féminin pourront bientôt arborer un « X » dans la case réservée au sexe, selon un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

    L’Allemagne reconnaissait déjà légalement les transsexuels, des individus nés avec les attributs physiques d’un sexe, mais se sentant appartenir à l’autre et souhaitant se faire reconnaître comme tel. Mais jusque là, les parents d’enfants hermaphrodites, c'est-à-dire qui présentent les attributs sexuels des deux sexes, devaient choisir sous quel sexe les enregistrer lors de leur naissance.

    Cette promulgation fait suite à une décision de Berlin suite à une recommandation de la Cour Suprême, reconnaissant le respect du droit personnel et humain de vivre selon le genre ressenti et vécu par chaque individu.

    Lire aussi:

    Un homme finlandais est tombé enceinte après un changement de sexe
    Les hommes chantent l’amour et le sexe plus souvent que les femmes
    Grande-Bretagne : les jupes interdites pour ne pas offenser les transgenres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik