Ecoutez Radio Sputnik
    Les produits chimiques tuent massivement

    Les produits chimiques tuent massivement

    © Flickr.com/Daniel Y. Go/сс-by-nc
    Société
    URL courte
    0 70 0 0

    L’OMS a dressé la liste des produits chimiques les plus dangereux pour la santé. A leur nombre figurent plus particulièrement l’amiante, le benzène, le cadmium, l’arsenic, l’excès et le manque de fluor, le mercure, le plomb et quelques autres. La pollution de l’air fait également des ravages. L’OMS reconnaît qu’il est impossible de renoncer entièrement aux produits chimiques nuisibles à l’étape actuelle du développement industriel, mais on peut en revanche minimiser les contacts avec les produits toxiques au quotidien.

    C’est l’environnement qui tue. Les produits en plastique, les meubles en panneaux d’agglomérés, les cosmétiques, l’eau et même les denrées alimentaires sont bourrés de produits chimiques. Si certains d’entre eux sont sans danger pour l’organisme, la plupart des composés chimiques sont de véritables toxines qui provoquent des maladies et tuent tous les ans des millions de personnes dans le monde.

    Il y a de plus en plus de données sur l’impact négatif des produits chimiques récemment encore considérés comme bénéfiques. C’est notamment le cas du fluor. Sa petite quantité dans l’organisme permet de combattre les caries dentaires, la raison pour laquelle on a commencé à l’incorporer aux pâtes dentifrices et liquides à se rincer les dents et on s’est mis à traiter au fluor l’eau et même le lait. C’est alors qu’on a constaté que l’excès de fluor dans l’organisme provoquait la destruction de l’émail dentaire et du squelette dans son ensemble. Plus encore, ces résultats tiennent à de très faibles teneurs de ce produit.

    Prenons maintenant le cas du chlore qui est un produit toxique très fort utilisé comme gaz de combat pendant la Première guerre mondiale. En même temps, il a le pouvoir de tuer de nombreux microbes et on s’est mis mine de rien à s’en servir pour décontaminer l’eau. Les épidémies de choléra et des maladies gastro-intestinales ont immédiatement chuté. Mais il faut bien se rappeler que, comme tout autre produit chimique, le chlore est capable de réagir avec d’autres substances et les conséquences sont souvent très graves, fait ressortir Iouri Rakhmanine, docteur en médecine et directeur de l’Institut de l’environnement humain :

    « Les produits qui se forment à la suite de la chloration de l’eau, présentent un problème grave. Si l’eau contient de l’aniline, sa chloration peut donner naissance à 10 composés nouveaux dont 6 sont cancérigènes et mutagènes. Selon les données américaines datant encore des années 1980, ils sont responsables pour 5 à 15% de l’augmentation de l’incidence du cancer dans le monde. »

    En publiant la liste des produits les plus dangereux, l’OMS ne propose pas de solutions. Il est évident que bon nombre d’entre eux sont couramment utilisés au quotidien et qu’il est impossible d’y renoncer tant qu’on ne leur trouve pas de succédanés. Mais on peut revanche réduire leur consommation au quotidien en étudiant, par exemple, attentivement les étiquettes des produits cosmétiques et chimiques ménagers et en renonçant résolument aux produits efficaces mais dangereux.   N

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik