Société

Abba payait moins d'impôts grâce à ses vêtements bizarres

Société
URL courte
0 0 0
S'abonner

Leurs mini-shorts à paillettes, leurs combis scintillantes et leurs chaussures à semelle compensée les ont rendus célèbres. Mais le choix de ces tenues d'un goût douteux n'étaient pas désintéressé, rapporte The Guardian.

Björn Ulvaeus, ancien membre d'Abba, révèle dans un livre que le style kitsch du quatuor a été en partie influencé par une niche fiscale suédoise pour le moins insolite. Une loi leur permettait en effet de déduire de leurs impôts le coût de leurs costumes tant que ceux-ci étaient trop excentriques pour être portés dans la rue.

« Pour être honnête, on avait l’air bizarrement habillés comme ça. Personne n’a jamais été aussi mal habillé que nous sur scène. Mais on se disait que les gens se souviendraient de nous grâce à nos tenues », a reconnu Björn Ulvaeus, chanteur et guitariste de la bande. En 2007, ce dernier avait été accusé de devoir près de 10 millions d'euros au fisc suédois, pour des fraudes répétées entre 1999 et 2005. Il avait finalement remporté son procès en appel.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook