Ecoutez Radio Sputnik
    Grâce à la science des contes deviennent réalité

    Grâce à la science des contes deviennent réalité

    © Photo: ru.wikipedia.org
    Société
    URL courte
    0 10

    Qui dans son enfance n'a pas lu des contes de fées et n'a pas rêvé de voler sur un tapis volant, d'avoir un chapeau magique rendant invisible ou une pelote qui roule toute seule et vous conduit ?

    Qui n'a pas voulu avoir une soucoupe magique avec une pomme d'or permettant de voir tout ce qui se passe dans le monde ? Sans parler de l'eau vive.

    La Voix de la Russie s'est entretenue avec les jeunes chercheurs russes Rouslan Iounoussov et Maksim Skoulatchev sur les miracles qui s'étaient déjà matérialisés ou allaient bientôt se matérialiser grâce à la science :

    « Le tapis volant peut être comparé aux trains sur coussin magnétique qui existent notamment au Japon. L'utilisation des aimants supraconducteurs permet de créer l'effet de lévitation : le supraconducteur repousse le champ magnétique c'est pourquoi le train semble être suspendu dans l'air au-dessus des rails. Pour obtenir un effet similaire, essayer de joindre deux aimants. Ceux-ci vont se repousser. En voilà la lévitation et le tapis volant ».

    Même les choses incroyables comme les chapeaux ou les capes d'invisibilité, sont, en principe, connues, affirme Maksim Skoulatchev :

    « Ce sont des écrans flexibles qui projettent sur eux-mêmes l'image du milieu environnant et, en résultat, cachent celui qui se trouve derrière, le rendant invisible. Soit dit en passant, une sorte de ces chapeaux d'invisibilité fabriqués sur la base de la technologie de furtivité et dissimulant les avions aux radars est connue depuis plusieurs dizaines d'années et est activement utilisée ».

    Un autre miracle issu des contes est la pelote magique qui conduit leurs héros. Rouslan Iounoussov la compare au navigateur moderne qui peut être perfectionner notablement grâce à la physique quantique :

    « Pour que le navigateur soit plus précis, il faut que les satellites aient des montres plus précises. Plus la montre est précise, plus efficace est le fonctionnement du navigateur. Nous développons une montre quantique qui est 100 fois plus précise que la montre ordinaire à cesium. Quand la montre quantique sera installée sur le satellite, nous obtiendrons la précision de mesure allant jusqu'à des dizaines de centimètres, voire jusqu'à un centimètre ».

    Dans les contes le bien prend toujours le dessus sur le mal. Dans la science tout est plus compliqué. Il n'est pas toujours clair si une découverte scientifique est utile ou non pour l'humanité, réfléchit Rouslan Iounoussov :

    « A présent de nombreux chercheurs travaillent sur la création de l'intelligence artificielle. C'est, certes, intéressant. Mais c'est aussi une menace éventuelle. Cela veut dire que nous jouons aux jeux qui sont, en principe, dangereux pour l'humanité. Nous pouvons créer le système qui se développera en toute indépendance et nous ne pouvons même pas prédire quelles en seront les conséquences pour l'humanité ».

    Les biologues ne voient rien de menaçant dans la création des organismes génétiquement modifiés, c'est-à-dire des organismes dont le génome a été modifié artificiellement par l'introduction d'un gène d'un autre organisme, objecte Maksim Skoulatchev. Car même dans les contes il a été écrit que des procédures magiques permettaient de donner aux articles ou produits tout à fait ordinaires des propriétés extraordinaires. C'est ce qui est fait actuellement par l'ingénierie génétique.

    « A l'heure actuelle il est tout à fait réel de soigner de nombreuses maladies à l'aide des plantes génétiquement modifiées qui ne renferment rien de terrible contrairement aux propos de nombreux alarmistes. Prenons à titre d'exemple la technologie de fabrication des médicaments anticancéreux, des ce qu'on appelle anticorps. Dans la nature ils ne se forment que dans notre organisme, mais les scientifiques ont transplanté les gènes de ces anticorps dans des virus et ont contaminé avec eux une plante. En résultat la plante synthétise des antcorps, par exemple contre la tumeur de la glande mammaire, qui lui sont tout à fait inutiles. En voilà un procédé bon marché de production d'un médicament contre le cancer. La science permet de modifier les propriétés des plantes les rendant complètement méconnaissables et de les rendre utiles aux hommes devenant une véritable fabrique verte de production de médicaments contre le cancer. Le travail de ce genre a été organisé dans notre laboratoire biologique ».

    Le génie génétique crée de vrais miracles. Il n'est pas exclu qu'un jour les scientifiques pourront, comme dans un conte russe, transformer la grenouille en princesse. En attentand il s'agit des médicaments susceptibles de prolonger la jeunesse, signale Maksim Skoulatchev :

    « C'est possible sur le plan technique. C'est déjà la perspective de quelques années. Les remèdes en mesure de ralentir le vieillissement vont voir le jour parce qu'ils sont déjà efficaces pour les animaux et les sauvent de la mort. Mon rêve est de créer l'eau vive pour sauver les vies des gens mourant de la vieillesse ou des maladies mortelles. Nous avons déjà enregistré certains succès, mais beaucoup encore reste à faire. A l'heure actuelle nous entrons dans la phase la plus étonnante de notre travail, à savoir les essais cliniques de nos technologies et médicaments sur les hommes ».

    De nombreux miracles font déjà partie de notre vie, mais beaucoup plus restent encore méconnu. Les scientifiques continuent de travailler pour que les miracles décrits dans des contes de fées soient réalité.

    Lire aussi:

    Nanorévolution: qu'est-ce qui a permis la percée des points quantiques dans la médecine?
    Lévitation: quand la science fait naître la magie
    Des chercheurs créent un tout nouveau qubit pour le futur ordinateur quantique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik