Société
URL courte
0 12
S'abonner

Le groupe russe Rusal, un des plus grands producteurs mondiaux d'aluminium, a ouvert dans la ville guinéenne de Kindia un centre de traitement pour les malades atteints de la fièvre Ebola, a annoncé samedi un journaliste de RIA Novosti qui a participé à un duplex télévisé entre la Russie et la Guinée.

Le groupe russe a investi dans le centre 10 millions de dollars.

"L'hôpital est conçu pour 60 malades, mais sa capacité peut doubler en cas de nécessité", a déclaré Iakov Itskov, responsable du service d'exploitation de Rusal.

La société russe, qui figure parmi les principaux investisseurs en Guinée, aide le gouvernement de ce pays africain à combattre la fièvre Ebola. Depuis août dernier, Rusal apporte son assistance financière et technique au laboratoire de prophylaxie et de diagnostic déployé en Guinée par la Russie.

Depuis novembre dernier, le groupe procède également à la mise en place d'un centre de traitement mobile pour 200 malades géré par le ministère russe de la Défense.

La fièvre hémorragique à virus Ebola est une maladie à forte taux de mortalité qui se communique via un contact direct avec le sang ou les sécrétions d'une personne contaminée ou avec les objets infectés par cette dernière.

Selon les Nations unies, plus de 7.000 personnes sont mortes de cette maladie, principalement en Afrique. Le nombre de contaminés s'élève à 19.000 personnes.

RIA Novosti

Lire aussi:

Un homme menotté frappé et jeté au sol lors d’une interpellation à Neuilly-sur-Marne – vidéo
Twitter signale un tweet de Trump sur les émeutes de Minneapolis pour «apologie de la violence»
LREM comptabilise sur la loi Avia la voix d’un député décédé il y a des semaines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook