Société
URL courte
13678
S'abonner

La fissure de la croûte terrestre aux alentours de la ville américaine de Los Angeles s'avère plus profonde qu'on ne le pensait, et pourrait provoquer un séisme très puissant.

Cette conclusion a été faite par le géologue de l'Université de Californie à Santa Barbara, Jim Boles, et diffusée par la station radio KPCC.

Lors de sa recherche, le scientifique a constaté une fuite importante d'hélium de la faille Newport-Inglewood, longue de 45 km et passant par le territoire du grand Los Angeles. "Cela indique que la faille est plus profonde qu'on le pensait jusqu'à présent", souligne Boles.

Le scientifique a réussi à effectuer une analyse chimique de l'hélium provenant de la fissure. Selon le chercheur, ce dernier contient des additifs spéciaux qui témoignent de l'existence d'une "anomalie particulière" aux environs de la deuxième plus grande mégapole américaine. Boles prédit qu'au cours des 30 prochaines années, Los Angeles devra faire face à un séisme de magnitude 7. Jusqu'ici, les chercheurs prédisaient un scénario moins catastrophique — un tremblement de terre avec une magnitude de 4,7.

"La faille Newport-Inglewood s'est formée il y a 30 millions d'années. La fuite active d'hélium qui provient par cette fissure des profondeurs de notre planète, témoigne de la forte activité du manteau terrestre dans cette région", affirme Boles.

Lire aussi:

Au centre de la Terre sommeillent des trillions de tonnes de soufre
La chute d'une nouvelle météorite sur Terre risque d'anéantir l'Europe
L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
La 4e vague se fait déjà sentir à l'hôpital, selon le «Monsieur vaccin»
Tags:
géologie, séisme, Los Angeles, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook