Société
URL courte
10826
S'abonner

L'Autorité des antiquités d'Israël s'est tournée vers les adeptes de Facebook pour qu'ils puissent l'aider à identifier l'objet doré mystérieux.

Il a été révélé que l'objet doré, supposé être une relique juive ancienne, n'est en fait qu'un projecteur d'énergie New Age vendu en ligne par une société allemande.

L'objet rainuré a été remis à l'Autorité des antiquités d'Israël (AAI) il y a six mois après qu'il ait été découvert par un agent d'entretien à l'intérieur d'un vieux bâtiment d'un cimetière à Jérusalem.

Amir Ganor, chef de l'unité de prévention des vols de l'AAI, a déclaré que son bureau avait radiographié cet objet et avait analysé ses matériaux.

Certains experts religieux et scientifiques croyaient que l'objet aurait pu être un trésor de temples juifs cachés partout dans l'ouest de la Vallée de la croix de Jérusalem, rapporte Haaretz.

En l'absence de nouvelles pistes, l'AAI s'en est remis au grand public en affichant une image de l'objet sur sa page Facebook.

Sur les 300 personnes qui ont répondu à l'appel, l'un a réussi à identifier l'objet. Connu comme un "Weber Isis Beamer", с'est un dispositif de protection énergétique âgé de 50 ans et vendu en ligne par une firme allemande nommée Weber qui propose à la vente une gamme de systèmes et de technologies bioénergétiques.

Quand nous avons trouvé cet objet, il était enterré un mètre et demi sous terre. Il a été placé à l'intérieur d'un tube en plastique, recouvert de coton et conservé avec un anti-oxydant.

Depuis sa découverte, les responsables de l'Autorité des antiquités ont essayé de comprendre ce que cet objet était. Il a été envoyé à un laboratoire de l'Institut Weizmann des sciences qui a découvert qu'il était plaqué or mais fabriqué à partir d'un seul métal.

Lire aussi:

Un parc d'antiquités en Turquie
L'histoire du maquillage de l’Égypte antique à nos jours en six minutes
Ankara s'approprie des objets d'art syriens
Les terroristes de Daesh sont aussi des trafiquants d'art
Tags:
mystère, antiquité, Facebook, Allemagne, Jérusalem, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook