Société
URL courte
2024
S'abonner

La compagnie Coca-Cola a payé au nutritionniste James Hill la somme de 550.000 dollars pour que celui-ci mène une campagne contre l’obésité.

Ces allégations font suite à une autre généreuse donation de 1 million de dollars faite cette fois à l'Université du Colorado, donation qui n'a toutefois pas été acceptée, rapporte le journal Independent.

Selon le journal, le nutritionniste James Hill a accepté 550.000 dollars des mains du géant des boissons non alcoolisées afin d'établir l'association à but non lucratif GEBN qui devrait financer la recherche sur l'obésité.

Les messages électroniques obtenus en novembre ont démontré le rôle excessif de Coca-Cola dans la gestion de la GEBN où elle appointait les directeurs, révisait les objectifs de l'association et alimentait leur site web en contenu. Toujours au mois de novembre, l'Université du Colorado a fait parvenir un "cadeau" d'un million de dollars disant que Coca-Cola "prenait ses distances" avec les discussions concernant l'obésité.

Le docteur Hill, également professeur à l'Université du Colorado, a annoncé que les boissons gazeuses n'entraînaient pas l'obésité. The Independent note que le professeur avait organisé plusieurs conférences où il faisait de la sédentarité la raison principale de l'obésité, sans évoquer le régime alimentaire déséquilibré.

Le représentant de Coca-Cola a insisté sur le fait que son entreprise avait offert cette somme pour compenser les frais des recherches et des voyages. James Hill a annoncé qu'il ne faisait plus de présentations à la demande de Coca-Cola.

Lire aussi:

Un oligarque brésilien veut faire subir une cure de minceur à Coca-Cola
Une COP21 sous influence des multinationales
Coca-Cola: des canettes sans étiquette pour promouvoir la tolérance
Tags:
corruption, Coca-Cola, Colorado
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook