Société
URL courte
335
S'abonner

Aux Etats-Unis, un homme qui avait planifié d'enlever l'animal de compagnie du président américain Barack Obama a été arrêté. Les policiers ont trouvé dans son véhicule des armes à feu et des armes blanches, rapporte le journal américain Washington Post en citant le Service secret américain.

Originaire du Dakota du Nord, le suspect a été interpellé dans un hôtel à Washington sur la foi des renseignements du Service secret chargé de la protection du président américain.

Lors de son arrestation, Scott D. Stockert, agé de 49 ans, a fait une série d'affirmations extravagantes aux policiers, affirmant qu'il était Jésus-Christ ou le fils secret de John F. Kennedy et Marilyn Monroe, qu'il avait l'intention d'annoncer sa candidature à l'élection présidentielle et qu'il était arrivé dans la capitale pour enlever Bo ou Sunny, les chiens d'eau portugais du couple présidentiel, a déclaré le Service secret dans un communiqué pour le Washington Post.

Les agents du Service secret ont trouvé sous le siège de son pick-up un fusil de chasse et une carabine de calibre 22 LR avec 350 cartouches, un bâton policier et une machette dont la lame fait 31 centimètres.

L'homme a été inculpé de port d'armes illégal. Malgré tout, lors d'une audience préliminaire, vendredi, un juge a ordonné de relâcher M. Stockert à condition qu'il soit sous un programme de haute surveillance en attendant l'audience suivante dont la date sera fixée plus tard.

Lire aussi:

EI: un New-Yorkais avoue avoir préparé un attentat contre Obama
Un millionnaire chinois vend tout pour sauver des chiens errants de l'abattoir
La danse de trois petits chiens
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
United States Secret Service (USSS), chiens, Washington Post, Jésus-Christ, John Kennedy, Marilyn Monroe, Dakota du Nord, Washington, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook