Société
URL courte
Sputnik.Opinions (36)
18502
S'abonner

Selon un sondage de Sputnik.Opinions, un tiers des Néerlandais (33%) ne soutiennent pas l'association politique et économique entre l'UE et l'Ukraine. L'étude a été réalisée par la société de recherche Populus pour l'agence d'information et radio Sputnik.

Les Pays-Bas organiseront prochainement un référendum sur l'association politique et économique entre l'Union européenne et l'Ukraine, démarche obligatoire pour une adhésion à part entière à l'UE. D'après le sondage de Sputnik, un Néerlandais sur trois (33%, soit 3,5 millions de personnes) est opposé à l'association UE-Ukraine. La part des personnes neutres ou sans opinion sur la question est également élevé: 28 et 20% respectivement. Seulement 19% des Néerlandais ont répondu être favorables à ce scénario.

Les Européens sont favorables à l'organisation de tels référendums dans leur pays: la majorité des Italiens (66%), des Allemands (63%) et des Français (63%) ont répondu qu'ils souhaitaient régler la question relative à l'association avec d'autres pays dans le cadre d'un référendum national.

Un tiers des Néerlandais contre l'intégration de l'Ukraine à l'UE
© Sputnik .
Un tiers des Néerlandais contre l'intégration de l'Ukraine à l'UE

Le sondage a été réalisé aux Pays-Bas par l'un des plus importantes sociétés de recherche britanniques, Populus, du 4 au 9 mars 2016. 1 004 individus majeurs ont participé au sondage. L'étude représente la population selon le sexe, l'âge, la géographie et la catégorie professionnelle.


A propos du projet Sputnik.Opinions

Le projet international d'étude de l'opinion publique Sputnik.Opinions a été lancé en janvier 2015, en partenariat avec les célèbres sociétés de recherche Populus, Ifop et Forsa. Dans le cadre du projet Sputnik.Opinions sont régulièrement menés des sondages dans les pays d'Europe et aux États-Unis sur les sujets sociaux et politiques d'actualité.

Sputnik (sputniknews.com) est une agence d'information et une radio disposant de hubs d'information multimédias dans des dizaines de pays. Sputnik regroupe des sites dans plus de trente langues, une radio numérique et hertzienne, des applications mobiles et des pages sur les réseaux sociaux. Les fils d'actualité de Sputnik paraissent 24h/24 en anglais, en arabe, en espagnol et en chinois.

D'autres études de Sputnik.Opinoins:
http://sputniknews.com/trend/sputnik_polls_2016/

Dossier:
Sputnik.Opinions (36)

Lire aussi:

Les médias ukrainiens ont calculé les dettes de Kiev
L'Europe va-t-elle lâcher l'Ukraine?
Washington insiste sur une Ukraine décentralisée
L’UE préoccupée par l’absence de réformes en Ukraine
Tags:
Sputnik.Opinions, référendum, Union européenne (UE), Pays-Bas, Europe, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook