Ecoutez Radio Sputnik
    Ukrainiens

    Quand le patriotisme ukrainien parle russe

    © REUTERS / Gleb Garanich
    Société
    URL courte
    35263
    S'abonner

    Alors que Kiev déploie de gros efforts pour "dérussifier" l'Ukraine, il est piquant de constater que de nombreux patriotes ukrainiens, ne cessent de glorifier leur pays sur les réseaux sociaux… en russe!

    Depuis 2014, Kiev fait tout pour effacer la Russie et le russe en Ukraine y compris l'interdiction de films et d'œuvres littéraires russes. La Rada suprême (parlement ukrainien) envisage même de renoncer à l'alphabet cyrillique, de supprimer les noms soviétiques des rues et des entreprises, voire de changer les noms propres à consonance russe par des noms purement ukrainiens.

    Pourtant, de nombreux Ukrainiens sont russophones et expriment l'amour de leur pays en russe. Ainsi, en tapant sur Instagram le hashtag #гербукраины ("armoiries de l'Ukraine" en russe), on peut retrouver de nombreuses photos patriotiques avec des inscriptions en russe.

    Quand le patriotisme s'invite dans un bar… 

    #ГербУкраины

    Фото опубликовано Irina (@irinastolyarowa) Авг 25 2014 в 9:00 PDT

    … à l'heure du dessert, avec ce tiramisu… 

    …ou simplement en pleine nature, avec cette œuvre inachevée. 

    Le patriotisme ukrainien, un sentiment qui peut s'afficher sur les ongles pour les filles… 

    …ou les cheveux pour les garçons, avec ces armoiries capillaires de l'Ukraine. 

     

    Plus simplement, on le trouve en cravate…

    … en logo pour cette petite, mais fière voiture

    … ou de manière plus inattendue, sur des roubles russes frappés des armoiries ukrainiennes. 

    Необычный "улов" #5000р на кассе #гербукраины #купюры

    Фото опубликовано Танюша (@tanyshasoboleva) Апр 17 2015 в 12:20 PDT

    Lire aussi:

    Changer de nom de famille, nouvelle obsession ukrainienne
    Comment Kiev cherche à "décommuniser", à la manière soviétique
    Ce n'était pas une blague: l'Ukraine demande bien réparation à la Mongolie
    Porochenko Times: cet entretien qui n’était pas accordé au journal américain
    Tags:
    Ukrainiens, pays, patriotisme, Internet, photo, Instagram, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik