Société
URL courte
Crise migratoire (789)
21125
S'abonner

Des migrants s’invitent dans les recherches des internautes dans le cadre d'un projet lancé par l'organisation allemande "Refuges are welcome" (Les réfugiés sont les bienvenus).

L'organisation utilise des algorithmes publicitaires spéciaux de YouTube qui, au moyen de mots clés, montrent une vidéo aux personnes qui cherchent sur Internet des informations liées à des mouvements populistes ou hostiles aux migrants, rapporte la BBC.

La campagne "Search Racism. Find Truth" (Rechercher le racisme. Trouver la vérité) cible, par exemple, les personnes qui envoient des requêtes avec le nom du fondateur du mouvement allemand contre l'islamisation Pegida Lutz Bachmann. Parmi d'autres mots clés figurent: "migrants dehors", "migrants terroristes" et "la vérité sur les migrants".

Il est impossible de sauter la publicité et de passer directement à la vidéo. D'après les organisateurs, cela a été fait volontairement.

"Je ne pense pas que des clips de 30 secondes gêneront qui que ce soit. Au contraire, c'est une chance d'atteindre les gens qui ont envie de voir ces vidéos parce qu'ils ont peur et ont besoin de quelqu'un pour les aider", explique l'un de neuf participants du projet Firas Alshater.

Les représentants de l'organisation "Refuges are welcome" affirment qu'à l'heure actuelle, les vidéos apparaissent avant une centaine de clips anti-immigration.

"Je pense que le courage de ces migrants suscite l'admiration. Il est donc très important de leur permettre de s'exprimer et de présenter le problème de leur point de vue", a déclaré l'un des fondateurs de l'organisation Jonas Kakoschke.

"Nous ne pouvons pas changer l'opinion de tout le monde, mais nous croyons qu'il existe une petite partie des gens avec lesquels nous pouvons avoir un dialogue et qui sont ouverts aux arguments", a-t-il dit.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

L'Europe complice des morts des migrants en Méditerranée
Violente bagarre entre migrants sous le pont de Stalingrad à Paris
Les mafias de Berlin recrutent leurs membres parmi les migrants
Crise des migrants: l'Iran et l'UE relancent la coopération
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook