Société
URL courte
261026
S'abonner

L'analyse moléculaire de plus de 200 burgers américains a révélé des ingrédients surprenants, y compris de l'ADN d'homme et de rat.

Les experts ont examiné quelque 258 burgers de 79 marques présentes dans 22 magasins de Californie du nord. L'analyse a montré que 13,6% des produits avaient été reconnus "problématiques", indique le rapport de l'entreprise Clear Labs. Parmi les découvertes les plus troublantes, le laboratoire a relevé des traces d'ADN d'homme… ou de rat dans les burgers.

Mais ce n'est pas la seule irrégularité pointée du doigt. Clear Labs mentionne notamment la non-conformité du produit avec les ingrédients inscrits sur l'emballage et la valeur nutritive réelle, qui concerne 6% des produits examinés. Par exemple, dans un hamburger "au bœuf", les spécialistes ont trouvé l'ADN de porc, et dans un burger à la dinde, de l'ADN de poule.

Plus grave encore, 4,3% des burgers contenaient des agents pathogènes.

A la fin de l'année dernière, les spécialistes de Clear Labs ont noté qu'il n'y avait "rien d'inquiétant" dans la présence d'ADN humain dans les burgers; cela signifiait probablement que quelqu'un avait tout simplement touché à la nourriture sans porter de gants.

Lire aussi:

Burger King dézingue McDonald's dans une pub ironique [VIDEO]
Un café américain présente le "Trump-burger"
Pas de McDo pour les "clochards"?
Les frites en guerre contre le terrorisme djihadiste
Tags:
ADN, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook