Société
URL courte
7215
S'abonner

La police américaine a été obligée d'intervenir lors d'une fête réunissant des écoliers de neuf ans. La raison ? Des propos racistes sur des gâteaux au chocolat...

La direction d'une école élémentaire dans la ville américaine de Collingswood (est du pays) a dû appeler la police lorsqu'un élève de neuf ans a accusé son camarade d'avoir fait des remarques racistes au sujet des gâteaux au chocolat brownies servis à la fête des écoliers.

De nombreux parents d'élèves ont été indignés à cause de l'arrivée des agents de police à la fête, les policiers ayant fait peur aux gamins pour rien, selon le journal américain The Philadelphia Inquirer.

"Il parlait des gâteaux. Comment est-ce qu'il a pu offenser quelqu'un? Naturellement, il était effrayé car un policier armé l'a interrogé", a expliqué la mère du garçonnet accusé de racisme.

Les parents vont exiger de l'administration de l'école des excuses officielles. 

Lire aussi:

Les Américaines ont les plus gros seins du monde
Justin Trudeau, ce nouveau super-héros de Marvel
Quand une promenade au zoo devient une aventure dangereuse...
Les Républicains en tête des régionales en France, devant le RN et la gauche, selon des estimations
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook