Société
URL courte
1140
S'abonner

Qui a dit que les super-héros n'existaient pas dans la vraie vie? Bien que l'appel ne lui fût pas destiné, un jeune homme s'est empressé de venir au secours chez une dame âgée.

Dang Vuong est directeur des ventes de voitures chez Stratstone BMW à Tyneside, au Royaume-Uni. Une matinée de travail ordinaire de cet homme de 34 ans a été perturbée quand il a reçu un appel téléphonique d'une retraitée souffrante.

Après être tombée dans sa salle de bain, la dame âgée s'est trompée de numéro en cherchant à demander de l'aide à sa fille. Dang Vuong a compris que la femme avait besoin d'une aide urgente et a demandé ses coordonnés pour venir à son secours.

Le jeune homme a trouvé la retraitée sous le choc, allongée sur le sol.

"Quand je suis arrivé elle était en état de choc, et par-dessus de tout, il y avait du sang sur son visage et le bain débordait. Je me suis présenté, puis je l'ai soulevée et je l'ai mise sur le canapé. J'ai mis une couverture sur elle j'ai attendu que les médecins et la famille arrivent", a déclaré l'homme cité par le magazine Metro.

Après s'être assuré qu'elle était en sécurité, Dang est retourné au bureau, où, selon lui, il avait une journée assez occupée, mais sans autres sauvetages dramatiques.

"J'ai pensé que tout le monde aurait fait la même chose, notamment dans le cas d'une vieille dame. Je n'ai même pas pensé à faire autre chose", a avoué l'homme, modeste.

Sara Tweedy, la petite-fille de la dame, a déclaré que sans l'intervention de Dang sa grand-mère aurait dû attendre une ou deux heures avant que quelqu'un n'arrive.

"Nous ne le remercierons jamais assez", a-t-elle écrit à l'attention de Dang dans un post sur Facebook. 

Lire aussi:

Quand une femme en bikini t'assomme et s'avère être policière...
Elle a retrouvé l'homme qui l'a sauvée il y a 22 ans
Un chien errant court 100 kilomètres avec un marathonien dans le désert de Gobi
Un père se tatoue la cicatrice de son fils atteint d'un cancer
Tags:
Royaume-Uni, secouristes, aide, retraité, ange gardien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook