Ecoutez Radio Sputnik
    Le Centre international pour les enfants Artek en Crimée

    Des enfants français ravis de passer leurs vacances dans le camp russe d'Artek

    © Sputnik. Yuri Lashov
    Société
    URL courte
    214095884

    Alors que les vacances touchent à leur fin, des enfants de divers coins du monde passent leurs derniers instants ensoleillés avant la rentrée dans le camp de vacances d'Artek, en Crimée.

    Du plus petit au plus grand, les enfants viennent passer du bon temps sur la péninsule criméenne. Ils jouent, chantent, dansent, se font des amis, tombent amoureux et pleurent en quittant les lieux. Oui, ils vont s'écrire, s'appeler les uns les autres, mais rien ne remplacera ces jours précieux sur fond de majestueux cyprès au bord de la mer Noire.

    Сamp de vacances d'Artek en Crimée
    © Sputnik. Maks Vetrov
    Сamp de vacances d'Artek en Crimée

    Traditionnellement, le camp accueille des jeunes de différents pays et non seulement de Russie, ceux-ci pouvant partager leurs cultures et se faire des amis venus d'un autre pays voire d'un autre continent.

    Cette jeune fille arrivée de France n'a pas envie de quitter ses nouveaux amis. Peut-être reviendra-t-elle à Artek l'année prochaine pour tous les retrouver?

    "Je me suis fait beaucoup d'amis à Artek qui vont beaucoup me manquer, mais je vais leur écrire", ne se décourage pas Julian Pitereux.

    Inauguré il y presque un siècle, en 1925, le camp célèbre cette année son 91 anniversaire. Cependant, pour les jeunes, chaque été à Artek est cher au cœur et exceptionnel.

    Lire aussi:

    Les enfants syriens dessinent la Paix pendant la Guerre
    Une thérapie pour redonner le goût de la vie aux enfants réfugiés
    Des enfants syriens jouent à Pokémon Go pour échapper à la réalité d’Alep
    Les enfants seuls à Calais en voie de disparition
    Tags:
    enfants, été, vacances, camp, France, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik