Société
URL courte
5182
S'abonner

Un tout petit rongeur a créé de gros problèmes aux passagers et à la compagnie aérienne…

Une souris malienne bien résolue de voir Paris s'est invitée dans la nuit de vendredi à samedi à bord d'un avion d'Air France à Bamako (Mali). Résultat de cette petite intrusion: le vol n'a pu décoller que deux jours après.

La mise à l'écart de la petite bête, a pris plusieurs heures… Quand finalement la souris a été attrapée, la butée d'équipage, c'est-à-dire le temps au-delà duquel le personnel ne peut plus entamer un vol pour des raisons de fatigue, avait été atteinte.

Le vol a dû ensuite être reporté de 48 heures jusqu'à dimanche soir, Air France ne disposant pas à Bamako des capacités suffisantes pour le faire repartir le lendemain.

Les passagers du vol Bamako-Paris ont donc été hébergés dans plusieurs hôtels de la capitale malienne, selon le porte-parole qui a ajouté qu'une procédure de dédommagement avait par ailleurs été lancée.

L'affaire pourrait sembler amusante, mais le risque est réel: le rongeur, amateur de câbles, aurait pu sérieusement endommager l'appareil et présente un danger certain pour les avions.

Lire aussi:

Incroyable, mais vrai: des biologistes rendent transparente une souris
Des médicaments pour vivre plus longtemps? Test passé pour les souris
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Tags:
vol, avions, Air France, Mali, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook