Société
URL courte
142
S'abonner

Quand Sergio Gallegos Castorena avait 17 ans, on lui a dit qu'il allait mourir. Et maintenant, après avoir vaincu une tumeur au testicule, il donne de l’espoir et apporte de la joie aux patients en se déguisant en super-héros. Sergio Gallegos Castorena raconte à Sputnik son histoire miraculeuse.

Sergio a été atteint d'une une tumeur au testicule à 17 ans. Ses parents l'ont emmené aux États-Unis pour lui faire suivre un traitement et grâce à une chimiothérapie, il a guéri. Mais ce ne sont pas seulement les médicaments qui lui ont sauvé la vie…

« A l'hôpital, des clowns me rendaient visite. Ils apportaient de la bonne humeur et de la joie et me faisaient oublier les effets de la chimiothérapie », a déclaré à Sputnik le pédiatre oncologue de l'Hôpital civil de Guadalajara, au Mexique.

Sergio Gallegos Castorena, médecin et super-héros
© Photo / Sergio Gallegos Castorena
Sergio Gallegos Castorena, médecin et super-héros

En rentrant chez lui en 1989, sa vie ne fut plus le même. Ses cheveux ont repoussé et il a trouvé un objectif.

« J'ai eu une seconde chance. J'ai décidé d'être heureux chaque jour et d'essayer de rendre heureux les gens autour de moi. J'ai consacré ma vie à traiter les enfants mexicains atteints d'un cancer car tout le monde ne peut pas aller en Amérique pour le faire », a déclaré le médecin.

Sergio Gallegos Castorena, médecin et super-héros
© Photo / Sergio Gallegos Castorena
Sergio Gallegos Castorena, médecin et super-héros

Du lundi au vendredi, l'homme étudiait la médecine et le samedi, il se déguisait en clown et se dirigeait vers le service pédiatrie d'un hôpital local. En 1992, le médecin a dû oublier son costume de clown pour enfiler une blouse de médecin.

Sergio Gallegos Castorena, médecin et super-héros
© Photo / Sergio Gallegos Castorena
Sergio Gallegos Castorena, médecin et super-héros

En 2005, à l'occasion de la Journée de l‘enfant, la directrice de l'hôpital a proposé une belle initiative, celle de déguiser les médecins.

« Ce jour-là, l'homme sérieux et exigeant est devenu le farceur qui riait avec les enfants et leurs parents. Ce contraste rend la situation plus amusante », a déclaré le médecin, qui a érigé cette initiative en tradition.

Au fil des ans, de plus en plus de personnages ont été intégrés dans la panoplie du médecin : le Père Noël, Batman, Superman, Spiderman et bien d'autres.

« Quand j'ai commencé à travailler à la clinique en 2007, 34 % des patients ont guérissaient après une leucémie lymphoïde. Aujourd'hui, ce chiffre s'élève à 85 %. Bien sûr, ce ne sont pas seulement les costumes. Il y a beaucoup de travail derrière. Mais en connaissant mieux ses patients, le médecin apprend ce qu'il est autrement impossible d'apprendre», poursuit Sergio.

Sergio Gallegos Castorena, médecin et super-héros
© Photo / Sergio Gallegos Castorena
Sergio Gallegos Castorena, médecin et super-héros

« Un médecin a le pouvoir de sauver des vies. Mais s'il est aussi Batman pour l'enfant, le médecin a des super-pouvoirs », conclut ce docteur de profession devenu super-héros par vocation.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Des policiers albanais se déguisent en superhéros pour des enfants hospitalisés
Ce super-héros russe vous gèlera d'un regard et vous jettera dans de la vodka
Et le super-héros le plus vulnérable est...
Tags:
super-héros, Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook