Ecoutez Radio Sputnik
    Le monument de Cristophe Colomb à Barcelone

    En Espagne, une ville bannit le Jour de l’hispanité qui «glorifie le génocide»

    © Flickr / xeniussonar
    Société
    URL courte
    3116
    S'abonner

    La ville espagnole de Badalona (Catalogne) a annulé la célébration du Jour de l'hispanité qui rend hommage à la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, en déclarant que la fête «glorifie le génocide» lié à la conquête espagnole du continent américain.

    En Espagne, le 12 octobre est un jour férié où on fête le Jour de l'Hispanité, qui rend hommage à la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Le 12 octobre 1492, l'explorateur arrivait au San Salvador, île de l'archipel des Bahamas, ce qui constituait le premier contact entre l'Europe et l'Amérique. Selon la tradition, un défilé militaire se tient chaque année à Madrid et dans d'autres villes espagnoles, auquel assistent le roi et la famille royale.

    Mais pour la ville catalane de Badalona, cette fête joyeuse « glorifie le génocide » perpétré pendant la conquête espagnole des Amériques.

    « Le 12 octobre glorifie le génocide lié à l'occupation de l'Amérique et a des connotations franquistes (référence au régime du dictateur espagnole Francisco Franco, ndlr) », a déclaré dans un communiqué le conseil municipal de Badalona, troisième ville en Catalogne.

    Les critiques du festival appellent à l'interdire dans toute l'Espagne au motif que Franco, favorisait la fête comme un moyen de « vanter les valeurs de sa dictature ».

    Le Jour de l'hispanité a été auparavant critiqué en Catalogne, région parcourue par des tendances indépendantistes. L'an dernier, la maire de Barcelone Ada Colau a déclaré que le pays ne devrait pas fêter « un génocide » avec un défilé militaire qui coûte à l'État 800 000 euros.

    Le navire de Christophe Colomb a débarqué aux Bahamas le 12 octobre 1492. Selon les estimations, près de huit millions d'indigènes ont retrouvé la mort lors de la conquête espagnole des Amériques, marquant le premier acte à grande échelle de génocide de l'ère moderne, affirment les historiens.

    « Nous n'avons jamais découvert l'Amérique; nous avons massacré et réprimé le continent et ses cultures au nom de Dieu », a tweeté le maire de la ville de Cadix, en Andalousie, il y a un an.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Abdelmadjid Tebboune élu Président de l’Algérie dès le premier tour
    Un homme menaçant la police avec une arme blanche «neutralisé» à la Défense
    La Russie «est un allié très fiable de l’Algérie dans différents domaines»
    Une explosion dans une ville de l’est de l’Allemagne fait au moins 25 blessés - photo
    Tags:
    génocide, annulation, Amérique du Sud, Amérique du Nord, Catalogne, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik