Ecoutez Radio Sputnik
    Le projet du sous-marin allemand UB-85

    Un sous-marin allemand au sort mystérieux retrouvé près de l’Écosse

    © Photo. Youtube / capture d'écran
    Société
    URL courte
    3214
    S'abonner

    Un sous-marin allemand dont certains affirment qu’il a été coulé par un monstre marin géant à la fin de la Première Guerre mondiale a été découvert au large de la côte ouest de l'Écosse.

    Une équipe qui posait des câbles d'alimentation sous-marins entre l'Écosse et l'Angleterre a trouvé le légendaire UB-85, sous-marin allemand qui a coulé au début du XXe siècle.

    Quels mystères la mer recèle-t-elle? Officiellement, le sous-marin allemand UB-85 a été coulé par un navire de guerre britannique en mer d'Irlande en 1918, mais selon le témoignage des marins survivants, il a été attaqué et désactivé par un « monstre marin » géant.

    L'équipage a pu sortir du piège quand l'UB-85 a refait surface. Les marins allemands étaient tellement terrifiés qu'ils se seraient livrés volontairement aux Britanniques. Les membres de l'équipage racontaient ensuite que le sous-marin a été attaqué par un monstre marin d'une taille gigantesque. Le capitaine Gunter Krech le décrivait comme une énorme bête avec une petite tête, de nombreuses dents et des yeux brillants.

    Selon l'historien Innes McCartney, cette version fantaisiste a été diffusée en raison de la confidentialité des opérations sous-marines réalisées.

    « J'aime l'idée que Nessie (montre Loch Ness) a apporté sa contribution à l'effort de guerre, mais je pense qu'en réalité le monstre véritable est l'U-boot (abréviation d'Unterseeboot en allemand) qui tentait de couler des navires », a-t-il souligné se déclarant sceptique à propos de la légende.

    Quant à l'UB-85, il va rester sur le fond et fera l'objet d'une étude plus approfondie.

    Lire aussi:

    Le château du roi Arthur enfin trouvé?
    Le célèbre navire de James Cook enfin retrouvé ?
    Un bateau fantôme intrigue les internautes
    Tags:
    naufrage, monstre, Royaume-Uni, Allemagne, Écosse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik