Société
URL courte
14321
S'abonner

Inviter un ours dans une discothèque, telle était l'idée lumineuse de l’administration de la boîte de nuit « Scala » en Bretagne. Mais elle ne se doutait pas que la présence de l’animal allait scandaliser de nombreux internautes…

À l'occasion d'une « soirée cirque », la boîte de nuit de Guipry-Messac (Ille-et-Villaine) « Scala » a invité des jongleurs, des mimes et des magiciens, ainsi qu'un ours muselé qui devait être le clou du spectacle.

La publication des clichés, affichant le museau triste de l'ours en pleine discothèque, a fait rugir les internautes et les défenseurs des animaux. De nombreuses insultes contre la Scala ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux, criant à la maltraitance.

« Quelle honte! », « pauvre bête », « bravo la maltraitance », ce sont les messages dénonçant la présence de la bête dans l'établissement.

Les internautes indignés ont même créé une pétition sur le site Change.org, qui a recueilli plus de 7 500 soutiens pour le moment.

« Les animaux ont le droit au respect, alors arrêtons les frais et interdisons aux boîtes de nuit d'utiliser les animaux pour pouvoir faire du chiffre », lit-on dans la pétition.

Suite à la polémique visant son établissement, le patron de la discothèque « Scala » Alain Fournier s'est empressé de présenter ses excuses dans une vidéo sur Facebook.

« La photo d'un ours muselé sortie de son contexte de la soirée ne pouvait hélas donner lieu qu'à des réactions très négatives. Nous nous en excusons. A aucun moment, les animaux n'ont été dans les clubs avec la foule et la musique. Ils ont été totalement respectés », a-t-il déclaré.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Droits des animaux: l’étonnante décision de la Nouvelle-Zélande
Un bienfaiteur anonyme offre 8000 USD à un refuge pour animaux
Incroyable mais vrai: petite histoire des animaux devenus maires
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
défenseurs des animaux, maltraitance, ours, animaux, Bretagne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook