Ecoutez Radio Sputnik
    Les indiens brésiliens

    Les Indiens du Brésil partent en guerre contre le gouvernement

    Marcelo Camargo/Agência Brasil
    Société
    URL courte
    2181

    Pour le deuxième jour consécutif, les représentants des communautés autochtones de différents États du Brésil mènent une manifestation près de la chambre basse du Parlement contre le projet de loi qui porte atteinte non seulement aux droits des Indiens, mais de toute la société.

    Armés de pancartes, environ 400 manifestants se sont rassemblés près du bâtiment de la chambre basse du Sénat brésilien pour protester contre l'amendement constitutionnel № 55, actuellement à l'examen au sein du Sénat, et contre le projet de loi 4059, étudié à la chambre basse.

    L'amendement vise à geler les dépenses publiques pour les 20 prochaines années, et le projet de loi permet la vente de terrains à des entreprises étrangères.

    Dans une interview à Sputnik, Cleber Buzatto, secrétaire général brésilien du Conseil missionnaire sur les populations autochtones, affirme que les manifestations reflètent les attaques intenses du gouvernement envers les communautés.

    « La perspective de la vente de territoires aux étrangers entraînera des conséquences graves. Nous observerons une augmentation des conflits, des attaques et de la violence à l'endroit des communautés indiennes, qui font déjà face à des attaques contre leur territoire », a-t-il déclaré.

    Selon lui, le gouvernement du président brésilien Michel Temer poursuit ses efforts de nommer ses hommes de confiance dans les organismes responsables de l'attribution des terres ou des questions autochtones.

    « Ce sont des gens qui traitent ces questions du point de vue de l'armée, du fanatisme religieux. Tout cela contredit la Constitution, qui reconnaît aux peuples leurs traditions, croyances, habitudes et droits à la terre », a-t-il déploré.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Au Brésil, les bons clowns s'en prennent aux méchants
    Brésil: des terroristes prévoyaient de contaminer les eaux lors des JO
    Au Brésil, les plus belles fesses du pays causent un embouteillage-monstre
    De nouveaux détails sur les causes possibles de l’incendie de Notre-Dame
    Tags:
    droits limités, indigènes, amendements, manifestation, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik