Ecoutez Radio Sputnik
    Sylvain March

    Aimer son pays n’est pas un crime: témoignage d’un Français qui a choisi la Russie

    © Sputnik.
    Société
    URL courte
    1161041214710

    «J’ai choisi la Russie car c’est honteux d’aimer son pays en France», confie Sylvain March, trader indépendant. Dans une interview à Sputnik, il parle de sa nouvelle vie en Russie et donne des conseils de réussite à ceux qui veulent se redécouvrir à travers l’expatriation.

    Quitter la France pour un pays où l'hiver dure six mois et où les gens adorent la langue de bœuf en gelée? Cela peut paraître étrange, mais ce Français, Sylvain March, trader indépendant et formateur en bourse, a accompli son rêve et reste fier de sa décision.

    « La France est devenue étouffante pour toute une génération d'entrepreneurs. Sortir du chemin tracé est désormais difficile car la prise de risque n'est pas soutenue », voilà comment M. March explique son départ.

    Après un voyage touristique en Russie, il y a quelques mois, il a un coup de cœur pour le pays et s'installe à Moscou, même s'il ne parle pas russe et ne connaît personne.

    Sylvain March y a rencontré non seulement une nouvelle culture mais également une autre conception du patriotisme.

    « J'ai choisi la Russie car c'est honteux d'aimer son pays en France. Imaginez-vous porter un t-shirt à l'effigie de François Hollande? Ou accrocher un drapeau français à sa fenêtre un autre jour que le 14 juillet? », illustre-t-il.

    Sylvain March
    © Sputnik.
    Sylvain March

    En dehors des clichés sur la Russie, M. March a fait aussi l'expérience de situations inattendues. Par exemple, il évoque sa visite d'un banya, « ce sauna surchauffé avec une quarantaine d'hommes nus allongés sur le sol! » ainsi que des essais culinaires étonnants comme « l'utilisation extensive de la betterave dans les plats traditionnels ».

    Toutes ces aventures lui ont en fait été rendu possibles grâce à son métier, qu'il peut exercer partout dans le monde. Sylvain March est trader indépendant, cela signifie qu'il investit en bourse avec son propre argent.

    Il a raconté son parcours dans un livre, « Trader Pro », devenu numéro un des ventes sur Amazon dans sa catégorie. Fort de ce succès, il forme sur son site internet des milliers de particuliers désireux de suivre son exemple.

    Aujourd'hui, il apprécie sa nouvelle vie à Moscou, et, peu à peu, apprend à connaître les mystères de l'âme russe.

    « Je viens de fêter ma première Saint-Sylvestre ici, et j'ai eu l'occasion de constater l'enthousiasme des Russes pour leur président, lorsque tout le monde s'est levé à minuit pour écouter l'allocution de Vladimir Poutine. J'ai été surpris par le sens civique des Russes et l'hospitalité, loin des clichés démodés », conclut-il.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le gardien russe de l’archipel arctique de Svalbard
    Julien Dassin, le fils de Joe Dassin, accompagne "l’Armée rouge" en Sibérie
    Récompensé à la Berlinale 2013, il vend son Ours d'argent à cause de sa pauvreté
    Tags:
    voyages, traders, bourse, Sylvain March, Moscou, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik