Société
URL courte
2120
S'abonner

Les bijoutiers syriens réussissent à vendre leur production, bien qu'ils fassent face à de nombreuses difficultés y compris le manque de matériaux indispensables.

Les bijoux syriens sont populaires internationalement grâce à leur haute qualité, a déclaré le chef de l'Association syrienne des bijoutiers Gassan Jazmati, dans une interview accordée à Sputnik. Selon lui, ces produits sont faits par des professionnels syriens dont l'habileté a été héritée de leurs pères et grands-pères.

La Syrie achète de l'or dans les pays du Golfe, nous apprend M. Jazmati. Avant la guerre, les bijoutiers achetaient leur or eux-mêmes, mais depuis le début du conflit les pays du Golfe ne laissent plus entrer les citoyens syriens sur leur sol.

Des bijoutiers syriens
© Sputnik . Fedaa Shahin
Des bijoutiers syriens

Pour le moment, l'or est apporté en Syrie par des Syriens qui se sont fait octroyer un permis de séjour dans ces pays avant la crise. Les mêmes personnes emportent des produits manufacturés pour les vendre en Égypte, en Iran et en Algérie. Selon Gassan Jazmati, les bijoux syriens sont très populaires à l'étranger. « Les revendeurs de bijoux syriens gagnent beaucoup d'argent car la main d'œuvre des bijoutiers syriens n'est pas chère. »

« Les bijoux syriens sont reconnaissables, car seuls nos bijoutiers mettent l'estampille de notre association et leur propre logo, ce qui confirme l'authenticité de l'or. En outre, nous avons les standards suivants : on utilise de l'or de 21 carats pour des bracelets sous forme de tresse, l'intérieur des bracelets et des chaînettes, de l'or de 18 carats est utilisé pour les chaînettes fines, les colliers et les bagues. Les bijoutiers turcs ont tenté de copier notre système, mais ils n'y sont pas arrivés », a déclaré M. Jazmati.

Selon Gassan Jazmati, les bijoutiers syriens ne falsifient jamais l'or, car chaque bijou porte le logo de son auteur. De plus, si on vendait de l'or falsifié, des rumeurs circuleraient, ce qui nuirait à la réputation du bijoutier. En tout cas, il est possible de vérifier la qualité de l'or dans un laboratoire situé à Damas. Pour réguler le marché de l'or, les autorités ont adopté un décret obligeant les bijoutiers à accompagner chaque bijou d'un certificat de qualité contenant le nom du bijoutier. De plus, toutes les transactions doivent être inscrites dans un registre spécial. Ces règles aident beaucoup les bijoutiers. S'ils achètent des bijoux volés pour les revendre, ils ne sont pas punis par la police car ils peuvent confirmer l'achat.

La Banque centrale syrienne est arrivée à stabiliser les prix de l'or en le rendant de plus en plus populaire en Syrie. Les Syriens préfèrent acheter de l'or plutôt que des dollars, qui sont souvent falsifiés en Syrie.

« La guerre pose beaucoup de problèmes au domaine de la bijouterie. Par exemple, on ne trouve presque pas d'acide azotique, nécessaire pour la production des bijoux. Tout l'acide azotique a été pris par les terroristes, qui en ont besoin pour produire des explosifs. »

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Noël: des écoliers russes offrent à la Syrie 40 tonnes de cadeaux
Quand la Syrie a hébergé des réfugiés européens
Ces femmes qui remettent la Syrie sur pieds
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Tags:
bijoutier, bijoux, or, guerre, Gassan Jazmati, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook