Société
URL courte
0 40
S'abonner

Face à l’interdiction d’utiliser de vrais animaux lors des rodéos, les amateurs de ce sport cherchent toujours de nouvelles voies de la contourner.

Un rodéo pas comme les autres aura lieu en Nouvelle-Zélande. Les animaux y seront remplacés par des hommes vêtus de peau de mouton.

Les organisateurs ont dû recourir à cette mesure en raison de l'interdiction d'utiliser de vrais moutons, relate The Age.

En 2015, les organisateurs ont appris que la chasse aux brebis, l'un des principaux évènements du Kakahi Rodeo, était contraire aux règles élaborées par le gouvernement néo-zélandais.

Pour résoudre ce problème, ils ont essayé, l'année dernière, de remplacer les brebis pas des sacs de laine traînés par des clowns. L'expérience a été jugée mal réussie. Cette année, une autre variante est proposée : les remplacer par des hommes déguisés en moutons.

L'organisation néo-zélandaise SAFE, qui lutte contre l'exploitation des animaux, appelle à boycotter la compétition, car ses organisateurs ne songent pas au bien-être des participants à quatre pattes.

Le rodéo est un événement sportif qui trouve ses origines en Amérique du Nord, composé de différentes épreuves issues du travail des cow-boys dans les ranchs. Les participants pratiquent la monte de chevaux sauvages, la monte de taureaux, la capture de veaux (ou de moutons) au lasso.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’Inde dit finalement «oui» au rodéo traditionnel
La pleine Lune pousse un berger turc à fonder un parti politique
Un berger qui sait garder l’équilibre
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Tags:
rodéo, brebis, mouton, animaux, Nouvelle-Zélande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook