Société
URL courte
3200
S'abonner

Alors que des milliers des manifestants dénoncent le décret polémique signé par Donald Trump, deux organisations représentant les Latino-Américains aux États-Unis ont salué l’initiative du président américain.

« Latinos for Trump » et « Latinos With Trump », deux organisations représentant les Latino-Américains aux États-Unis, ont exprimé dans une interview à Sputnik leur appui au décret sur la « protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux États-Unis. »

« Le message véritable (de Trump) au monde est qu'il faut rétablir la confiance et le respect», a déclaré à Sputnik le chef de « Latinos for Trump » Marco Gutierrez.

Le dirigeant de l'organisation « Latinos With Trump », Angelo Gomez, a exprimé une opinion similaire. 

« Lors de sa campagne, Donald Trump a promis de protéger notre pays et de faire passer les Américains et leur sécurité en premier. C'est exactement ce qu'il fait (par le biais de ce décret, ndlr) », a déclaré M. Gomez.

Samedi, l'aéroport JFK de New York est devenu le théâtre de nombreuses altercations, lorsque des centaines de manifestants se sont rassemblés devant le Terminal 4 pour protester contre le décret interdisant l'entrée sur le territoire américain de ressortissants issus de sept pays à majorité musulmane.

En outre, le président américain Donald Trump a déclaré le 24 janvier que le ministère de la Sécurité intérieure du pays entamerait dans les plus brefs délais la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique. Les travaux de préparation doivent prendre fin d'ici 180 jours. Le président américain n'a pas déclaré ouvertement que le Mexique devrait participer financièrement aux travaux, mais a laissé entendre qu'il demanderait aux pays voisins de verser une compensation.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Chine menace les États-Unis de sanctions après une loi américaine sur Hong Kong
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Tags:
décret, manifestation, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook