Société
URL courte
10217
S'abonner

Responsable de consommer les ressources terrestres et de ruiner l’écosystème sans proposer de solution de rechange, d’ici la fin du XXIe siècle la civilisation contemporaine technique aura fini par tuer la moitié de toutes les espèces animales existantes, avertissent des scientifiques.

Les plus grands biologistes du monde se réuniront au Vatican pour se pencher sur des mesures censées préserver les espèces rares d'animaux sur la planète, annonce le Guardian.

D'ici la fin du siècle, la moitié des animaux de la planète disparaîtront, prédit le journal. Car la civilisation technique contemporaine ne fait que consommer les ressources de la Terre et détruire l'écosystème, sans rien apporter en échange.

Le rapport qui sera examiné lors de la conférence est consacré aux espèces d'animaux et de plantes qui jouent un rôle déterminant pour le maintien de la biosphère.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

La dernière grenouille dans son genre meurt…
Les girafes en voie d’extinction
Russie: focus sur sept réserves naturelles extraordinaires (PHOTOS)
Les phoques en voie d’extinction en Scandinavie
Tags:
civilisation, espèces menacées, animaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook