Ecoutez Radio Sputnik
    Volkswagen

    Environnement: mais qui Volkswagen veut-il tromper?

    © REUTERS/ Sergio Perez
    Société
    URL courte
    225

    «Incroyable qu’en ce moment les plus grandes sociétés des pays avec un droit environnemental sévère, comme en Allemagne dans le cas de Volkswagen, utilisent toujours des dispositifs pour tricher», estime la militante écologique Miriam Duailibi au sujet des moteurs truqués de Volkswagen.

    L'Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles (Ibama) a annoncé le lancement d'une enquête sur les manipulations des émissions des moteurs Diesel Volkswagen Amarok commercialisés dans le pays.

    Les essais effectués à la demande de l'Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles ont cependant démontré que Volkswagen avait cherché à falsifier non seulement les résultats des tests de 17 000 véhicules produits entre 2011 et 2012 mais également de voitures plus récentes.

    Miriam Duailibi, militante écologique et présidente de l'Institut pour la citoyenneté Ecoar a qualifié d'« absurde » la tentative de nier l'impact négatif de la combustion de combustibles fossiles.

    « Incroyable qu'en ce moment les plus grandes sociétés des pays avec un droit environnemental sévère, comme en Allemagne dans le cas de Volkswagen, utilisent toujours des dispositifs pour tricher. Ils trompent qui: les clients ou les organismes de contrôle? Ne comprennent-ils donc pas qu'ils nuisent à eux-mêmes?», a-t-elle déclaré dans une interview à Sputnik.

    Elle a également souligné que les problèmes actuels de l'environnement avaient été causés par les lobbys des producteurs automobiles et pétroliers.

    « Ce sont des gouvernements très forts, comme l'administration républicaine précédente de George W. Bush, qui avaient des scientifiques assurant tout le monde qu'il ne se passait rien et que la communauté scientifique se trompait. Cela a eu lieu jusqu'à ce que les preuves ne soient devenues tellement évidentes qu'il était inutile de les nier.

    Volkswagen est scruté de près depuis 2015 lorsqu'un logiciel faussant le niveau réel d'émissions de gaz polluants lors des contrôles a été découvert sur 11 millions de véhicules.

    Volkswagen est le plus important producteur d'automobiles en Europe, réunissant les marques Volkswagen, Audi, Skoda et Seat. L'entreprise produit également les voitures de classe luxe, Lamborghini, Bentley et Bugatti.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Volkswagen rappelle 50.000 voitures en Chine
    Volkswagen supprimera 33.000 emplois d’ici 2020
    La Corée du Sud suspend la vente de 80 modèles de voitures Volkswagen
    Tags:
    environnement, pollution, Volkswagen AG, Brésil, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik