Société
URL courte
14171
S'abonner

Le camp de Grande-Synthe, qui comptait fin mars quelque 1.500 migrants, a été ravagé lundi soir par un incendie. Les dégâts étant trop importants, il ne pourra pas être reconstruit.

Un gigantesque incendie a ravagé le camp de migrants de Grande-Synthe dans le nord de la France, faisant au moins une dizaine de blessés, annoncent les médias français.

Selon ces derniers, l'incendie serait d'origine criminelle: il aurait été allumé à la suite d'un conflit entre les communautés kurdes et afghanes présentes dans le camp. Dans l'après-midi, une rixe avait fait six blessés.

​« Il a dû y avoir des mises à feu volontaires en plusieurs endroits différents, ce n'est pas possible autrement. Il semble que ce soit lié à des rixes entre Irakiens et Afghans, c'est l'enquête qui le dira », a déclaré le directeur de cabinet du maire.

Les migrants ont été évacués du camp et seront relogés dans des hébergements d'urgence, a assuré le préfet, précisant que la ville de Grande-Synthe avait d'ores et déjà mis à disposition deux gymnases.

« Personne n'est en mesure d'expliquer comment ces événements ont pu arriver», a dit le préfet.

Selon plusieurs témoignages, la discorde est née de l'augmentation du nombre d'Afghans, arrivés à partir du démantèlement de la « Jungle » de Calais, à la fin octobre 2016. Les Afghans étaient mécontents d'être parqués dans les cuisines collectives tandis que les Kurdes dormaient dans des chalets dont le nombre n'a pas été accru.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
camp de migrants, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook