Ecoutez Radio Sputnik
    Dégoûté de son travail, il parcourt 65 km à pied dans le désert arctique

    Dégoûté de son travail, il parcourt 65 km à pied dans le désert arctique

    © RIA Novosti . Nikolai Zaytsev
    Société
    URL courte
    1111

    Il y a des jours où l’on a vraiment envie de tout quitter. Un météorologue a parcouru 65 kilomètres à pied après avoir abandonné son lieu de travail situé au milieu du désert arctique.

    Un résident de Novossibirsk, en Sibérie, envoyé en mission le 12 mai à la station hydrométéorologique marine du Phare Zimnegorsky, situé sur le littoral de la mer Blanche, a entrepris un voyage extrême de quatre jours pour la simple et bonne raison qu'il en avait assez de son travail isolé. C'est le service de presse des secours de la région d'Arkhangelsk qui a annoncé cette nouvelle le vendredi 26 mai. Dur dur la vie de reclus!

    « Le jeune homme a quitté le 22 mai la station météorologique sans rien dire à son unique collègue. Inquiet de la disparition de son camarade, ce dernier a conclu qu'il était parti à pied en direction d'Arkhangelsk en longeant la côte », est-il indiqué dans le communiqué.

    Au moment où une équipe d'intervention d'urgence a été dépêchée à la recherche du météorologue, le jeune homme avait déjà marché quatre jours. Sur le chemin vers le Phare Zimnegorsky, les sauveteurs ont examiné la zone côtière et les cabanes de pêche, en vain.

    Arkhangelsk
    © Photo.
    Arkhangelsk

    Dans la soirée de jeudi, les sauveteurs ont appris que le jeune homme avait gagné le village de Patrakeevka, situé à 65 km du phare, où les villageois lui ont offert le gîte et le couvert. Puis, selon des témoins, l'homme a atteint le village voisin de Lapominka, d'où il a poursuivi en direction d'Arkhangelsk via le transport régulier, est-il mentionné dans le communiqué.

    Il fallait le faire!

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un pilote aperçoit des airs un étrange signal SOS en Australie
    Une jeune fille se fait attraper par un lion de mer au Canada (vidéo)
    «Bonne année!» Quand la neige tombe en mai
    Des chercheurs US lèvent le voile sur les «cascades de sang» du glacier Taylor
    Tags:
    métier, travail, station polaire, météo, Novossibirsk, région d'Arkhangelsk, Arkhangelsk, mer Blanche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik