Ecoutez Radio Sputnik
    Michelle Obama, Melania Trump et Donald Trump

    Potager, ceinture, politique: l’image de Michelle Obama empruntée par Melania Trump

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    Société
    URL courte
    232
    S'abonner

    De la politique publique aux liens familiaux, Mme Trump honore une grande partie des contributions de l'ancienne Première dame, même si l'administration Trump démantèle pas à pas d'autres aspects de l’héritage Obama, écrit Associated Press.

    Les médias ne cessent de remettre en question le style de la First Lady américaine. Bras nus et ceinture, potager de la Maison Blanche et parents dans la résidence: Melania Trump emprunte des traits de l'image de Michelle Obama, affirme la journaliste d'Associated Press, Darlene Superville.

    Non seulement Melania a gardé le potager, qui était un projet de Michelle, mais selon la journaliste, la Première dame emprunte certains des styles de sa prédécesseure.

    «Mme Trump n'a presque jamais porté d'articles sans manche ou de ceintures pendant la campagne présidentielle, mais elle les porte beaucoup ces derniers temps. Mme Obama a popularisé ces deux looks», suggère l'article de Mme Superville, rappelant le voyage du couple Trump en Arabie saoudite où la Première dame arborait une robe noire avec une large ceinture dorée.

    Donald Trump et Melania Trump en Arabie saoudite
    © AFP 2019 MANDEL NGAN
    Donald Trump et Melania Trump en Arabie saoudite

    Quant à la politique sociale, Mme Trump a manifesté son intérêt pour l'émancipation des femmes et les problèmes des enfants des familles de militaires. Le mois prochain, souligne le journaliste, Mme Trump dirigera la délégation américaine aux Invictus Games, une compétition de style olympique pour les militaires blessés. La Maison Blanche d'Obama a aidé à promouvoir ces jeux après que le Prince britannique Harry les ait créés en 2014.

    Les liens familiaux ont aussi été dans le collimateur de la journaliste: les parents de la Première dame — Viktor et Amalija Knavs — ont passé un week-end à la Maison Blanche après le déménagement de leur fille en juin. La mère de Mme Obama, Marian Robinson, a vécu à la Maison Blanche pendant huit années pour aider ses petites-filles, compare la journaliste.

    «Peut-être qu'elle emprunte ses pas et exprime son admiration en faisant des choses qui, si elles ne sont pas identiques, sont similaires», déclare l'auteur du livre «Le partenaire du Président: la Première dame au 21e siècle», Myra Gutin.

    Toutefois, l'admiration pour l'héritage Obama est «un peu plus difficile à trouver ailleurs dans l'administration Trump», prévient la journaliste. Ainsi, les autorités actuelles n'ont pas repris l'initiative de Michelle Obama visant à rendre l'alimentation dans les écoles plus saine. La Food and Drug Administration a également reporté l'introduction des étiquettes modifiées qui aideraient les consommateurs à voir rapidement le nombre de calories et de sucres ajoutés dans les aliments emballés et les boissons, également un projet initié par l'ancienne First Lady.

    Stephanie Grisham, la porte-parole de la Première dame, a déclaré que Mme Trump avait un «grand respect» pour ses prédécesseurs et, quand c'est possible, considère leurs projets et fait «de son mieux» pour les poursuivre.

    Selon Mme Superville, le premier signe d'admiration de Melania envers Michelle est son fameux discours lors d'un rassemblement des républicains. L'épouse du candidat républicain à la présidentielle, Donald Trump, a copié presque mot pour mot le texte de l'une des interventions publiques de l'épouse de Barack Obama en 2008.

    La rédactrice du discours, Meredith McIver, a pris la responsabilité de la faute, mais selon elle, Melania Trump savait que le contenu provenait de Michelle Obama. «La personne qu'elle a toujours aimé est Michelle Obama», a déclaré Mme McIver.

    De plus, la journaliste rappelle le tweet de Donald Trump suivant sa rencontre avec les Obama. «Melania a bien aimé Mme O.!», a-t-il écrit.  

    Bien sûr, en surface, admet l'auteur, les deux Premières dames n'ont pas beaucoup de choses en commun, mais elles «partagent au moins un intérêt commun: ne pas causer de maux de tête politiques à leurs époux». 

    Tags:
    image, Melania Trump, Michelle Obama, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik