Société
URL courte
7103
S'abonner

Les réactions au malheur ne sont pas toujours adéquates, même chez les intellectuels. Ainsi, lorsqu'un professeur américain a osé faire un lien entre les inondations meurtrières dans le Texas et le soutien accordé par l'État aux Républicains, son audacieuse analyse lui a coûté un licenciement…

L'université de Floride du Sud à Tampa a annoncé mardi le limogeage du professeur Kenneth Storey, qui a eu l'audace de qualifier l'inondation de Houston de châtiment pour le soutien des habitants du Texas aux Républicains.

Le professeur de sociologie a été vivement critiqué cette semaine pour son commentaire publié dimanche sur Twitter (et effacé depuis): «Je ne crois pas dans le karma instantané, mais on dirait que c'est le cas pour le Texas. Espérons que cela les aidera à comprendre que le Parti républicain ne se préoccupe pas d'eux».

​«Nous condamnons ces commentaires et les sentiments qui sont derrière et comprenons la douleur que cet acte irresponsable a causé», a écrit l'université dans un communiqué. Storey a été limogé et son cours sera donné par d'autres collaborateurs de la faculté de sociologie, a-t-elle ajouté.

La direction a exprimé ses condoléances à ceux qui ont été touchés par l'ouragan Harvey.

Harvey est devenu le plus puissant ouragan à frapper les États-Unis depuis l'ouragan Katrina en 2005. Il a déjà fait 30 victimes. Les précipitations ont déjà largement dépassé les 76 centimètres depuis jeudi dernier dans la partie la plus touchée du Texas.

Lire aussi:

Ouragan Harvey: les habitants du Texas priés de se calfeutrer suite à une fuite chimique
Tempête Harvey: Trump décrète l’état d’urgence pour la Louisiane
Houston sous les eaux, un homme pêche un poisson dans son salon (vidéos)
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
ouragan Harvey, Kenneth Storey, Texas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook