Ecoutez Radio Sputnik
    Il a stocké de la nourriture pendant 45 ans et la donne aux habitants de Porto Rico

    Il a stocké de la nourriture pendant 45 ans et la donne aux habitants de Porto Rico

    © REUTERS / Alvin Baez
    Société
    URL courte
    1100

    Joseph Badame, âgé de 74 ans, et son épouse Phyliss se préparaient pour une catastrophe, stockant pendant 45 ans des produits d’alimentation pour pouvoir survivre en cas de guerre ou d’autres cataclysmes. Maintenant, leurs réserves vont servir aux habitants de Porto Rico, ravagé par l’ouragan.

    Joseph Badame, âgé de 74 ans, avait la réputation d'être très prévoyant. Pendant 45 ans, il se préparait avec son épouse Phyliss aux pires catastrophes naturelles, en faisant des réserves de produits d'alimentation et de tout ce qui pourrait s'avérer utile en cas de besoin extrême, a relaté le Washington Post.

    Néanmoins, quand sa femme est décédée, Joseph a commencé à s'inquiéter du fait que tout ce qu'ils avaient stocké pendant leur vie devrait partir à la poubelle. De plus, la banque a mis sa maison en vente à cause de dettes non réglées depuis qu'il a perdu son travail. Par ailleurs, la maison de Joseph et Phyliss était aussi particulière que ses propriétaires. Elle était construite pour servir de bunker pour quelques familles et aurait été capable de survivre à une frappe nucléaire, étant équipée du chauffage individuel à base de kérosène et de pièces spéciales.

    Désespéré, Joseph a rencontré des bénévoles qui essayaient de rassembler de l'aide humanitaire pour les gens qui ont souffert de l'ouragan ayant ravagé Porto Rico. C'est alors qu'il a décidé de leur donner toutes ses réserves.

    «Ces gens-là ont faim, ils n'ont rien. Je ne peux pas rester les bras croisés et les regarder», a expliqué Joseph pour parler de son geste.

    Pour les Portoricains, son cadeau est un véritable miracle car la quantité de nourriture pourrait nourrir toute la ville.

    Ils ont ainsi reçu 80 tonneaux de produits, pesant chacun 36 kilos. Parmi les produits, l'on pouvait retrouver des sacs avec du riz, de la farine, du sucre, des haricots secs, des crêpes, des grains ainsi que beaucoup d'autres choses qui ne sont pas périmés avec le temps et qui sont rapides à préparer.

    Au cours du dernier mois, plusieurs ouragans tropicaux de la 4e et 5e catégorie ont frappé les États-Unis et leurs territoires insulaires. L'ouragan Maria a fait, selon différentes estimations, plus de 50 morts à Porto Rico, à la Dominique, en Guadeloupe, en Haïti, dans les Îles Vierges américaines et en République dominicaine.

    Selon les autorités locales, 97% de Portoricains restent sans électricité. En outre, l'ouragan a eu un impact «catastrophique» sur le réseau de téléphonie mobile, plus de 80% des bornes étant hors-service, indiquent les médias. Porto Rico est un territoire américain de 3,4 millions d'habitants dont une grande partie ne disposent toujours pas d'eau potable ni de carburant.

    Lire aussi:

    Trump jette de l'essuie-tout aux sinistrés de l'ouragan Maria à Porto Rico (Vidéo)
    La plaisanterie déplacée de Trump: Porto Rico, «tu as un peu bouleversé notre budget»
    À Porto Rico, tout le monde n’est pas pour l’annexion avec les États-Unis
    Tags:
    alimentation, ouragan, nourriture, Porto-Rico
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik