Société
URL courte
5012
S'abonner

Plus dangereux pour la santé que le SIDA, plus mortel que toute guerre: des chercheurs de la commission de la revue scientifique médicale britannique Lancet ont dévoilé ce qui emporte le plus de vies dans le monde.

D'après les résultats d'une étude effectuée par des scientifiques de la commission de la revue britannique Lancet, la pollution de l'environnement tue 15 fois plus de personnes que les guerres.

Ainsi, d'après les chercheurs, en 2015, les maladies provoquées par la pollution de l'environnement ont emporté environ neuf millions de vies, ce qui représente 16% de toutes les morts. Les scientifiques estiment que ce chiffre est trois fois supérieur au nombre de morts provoquées par le SIDA, la tuberculose ou le paludisme, et 15 fois le nombre de morts provoquées par les guerres ou d'autres formes de violence. D'après les chercheurs, les problèmes écologiques tuent plus de personnes que le tabagisme, la famine ou même les catastrophes naturelles.

Les couches sociales les plus sensibles aux problèmes écologiques sont les plus pauvres, estiment les chercheurs.

En outre, la pollution de l'environnement est extrêmement dangereuse pour les enfants car s'ils sont exposés à des produits chimiques durant leur petite enfance, cela peut provoquer un handicap, de graves maladies ou même une mort prématurée.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Une pitbull enceinte se lance dans un combat mortel avec un cobra pour sauver ses maîtres – vidéo
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
tuberculose, famine, sida, paludisme, chercheurs, catastrophe naturelle, guerre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook