Ecoutez Radio Sputnik
    Kaspersky Lab

    Voici les trois astuces les plus utilisées par les escrocs sur internet

    © AP Photo/ Pavel Golovkin
    Société
    URL courte
    289808

    Le rapport «Spam et Phishing du troisième trimestre de l’année 2017» publié par les laboratoires Kaspersky, montre que les escrocs qui opèrent sur internet attirent le plus souvent leurs victimes en les invitant à installer des programmes spéciaux de trading utilisés sur les marchés des crypto-monnaies.

    Les enquêteurs auteurs du rapport ont mis l'accent sur le fait que «les destinataires reçoivent une lettre les invitant à installer un logiciel spécial de négociation sur le marché des crypto-monnaies. En procédant à l'installation, ils sont en fait redirigés sur des sites partenaires des sociétés de courtage, qui offrent des possibilités de gains par le trading d'options binaires en investissant un certain montant d'argent sur le compte. Les gains devraient ensuite être reversés sur le compte. Mais en réalité, souvent ces intrus disparaissent simplement après avoir reçu l'argent, laissant la victime sans rien», a déclaré le laboratoire Kaspersky.

    Une autre arnaque, aussi populaire que la première, consiste à convaincre les utilisateurs de placer des bitcoins dans un panier, en promettant le reversement des dividendes sous cinq jours. La troisième façon d'agir consiste à envoyer des spams invitant l'internaute à suivre un cours éducatif sur l'investissement dans les crypto-monnaies. «Ces séminaires sont souvent proposés avec des prix élevés, alors que leur valeur réelle dans la plupart des cas est minime, mais au moment où la personne s'en rend compte, l'argent est déjà passé dans la poche des fraudeurs», indique le rapport.

    Le même rapport pointe le fait que les spammeurs utilisent souvent des sujets populaires dans leurs listes de diffusion. «Avec ce genres de sujets, les internautes sont plus faciles à manipuler. Nous sommes sûr que cette tendance continuera à se développer à l'avenir.» Il est donc extrêmement important pour nous tous d'adopter une attitude critique face aux tendances de développement mondiales d'internet.

    Cependant, les Spammeurs n'utilisent pas uniquement le sujet brûlant de la
    crypto- monnaie. En août et septembre derniers, les thèmes des ouragans Irma et Harvey, le tremblement de terre au Mexique, ont été massivement utilisés par des escrocs au Nigeria. Ils ont envoyé des lettres à des membres de familles dont les parents étaient décédés durant les ouragans leur demandant leur part de l'héritage. En septembre, un spam comportant des offres gratuites pour tester l'iPhone 8 et l'iPhone X d'Apple ou pour participer à un tirage au sort a été également utilisé.

    Au troisième trimestre 2017, la Chine (12,24%) est devenue le leader mondial dans la diffusion des spams, suivie par le Vietnam (11,17%), la troisième place revenant aux États-Unis (9,62%). L'Iran ferme le top dix avec un indice de 2,07%. Le leader en termes de nombre de déclencheurs d'antivirus postaux pour ces trois mois était l'Allemagne (19,38%), suivie par la Chine (10,62%), la Russie (9,97%). Au deuxième trimestre, la Russie était en cinquième position.

    Lire aussi:

    Bitcoin: considérations et paradoxes politiques
    Le Bitcoin ne remplacera jamais le rouble en Russie
    Crypto-monnaies: la bulle risque-t-elle d’éclater?
    Tags:
    Kaspersky Lab, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik