Ecoutez Radio Sputnik
    «Mon fils est atteint d’autisme, pas de lèpre»: un père indigné s’adresse à ses amis // image d'illustration

    «Mon fils est atteint d’autisme, pas de lèpre»: un père indigné s’adresse à ses amis

    CC0
    Société
    URL courte
    5120

    Au bout du rouleau, un Anglais, dont le fils était atteint d’autisme, a publié un véritable cri du cœur sur internet. Indigné par le refus de ses amis de laisser leurs propres enfants communiquer avec son fils autiste, il a décidé de dénoncer leur injustice. Son message, soutenu par des milliers d’internautes, est devenu viral.

    Shane Stephenson, dont le fils Reilly est atteint d'autisme, a publié sur internet un message dénonçant l'attitude de ses «soi-disant amis» envers son fils qu'ils ne laissent pas communiquer avec leurs propres enfants. Ce message a été par la suite soutenu par plusieurs parents, dont les enfants sont atteints de la même maladie et qui ont connu les mêmes problèmes.

    «Mon fils Reilly est atteint d'autisme, pas de lèpre. Il a six ans et mes soi-disant amis ont aussi des enfants et ils organisent des soirées pour les enfants. Et personne d'entre eux n'a jamais invité Reilly à aucune soirée. […] Comprenez-vous à quel point c'est écœurant?».

    La femme de Shane, Christine Stephenson, a retweeté le message de son mari sur sa page Twitter. C'est à partir de là que cette publication est devenue virale et a été retweetée plus de 2.000 fois:

    «Le message de mon mari adressé à ses copains me brise le cœur», a commenté la mère du garçon atteint d'autisme.

    ​Reilly

    Des utilisateurs de Twitter, dont plusieurs ont des enfants atteints de la même maladie, ont soutenu la famille Stephenson en mettant plus de 11.000 «j'aime» et en laissant des milliers de commentaires:

    «Ce ne sont pas de vrais amis, il a raison. Nous avons traversé la même chose. Restez forts!»

    «Bien dit, chaque mot sonne juste. On nous a dit à l'école maternelle: "D'autres enfants ne l'aiment pas, s'il vous plaît, ne l'emmenez plus"».

    Des utilisateurs espèrent que les parents des enfants sains verront cette publication de Christine et Shane, et qu'au moins une partie d'eux arrêteront d'éviter de communiquer avec des enfants autistes. La famille Stephenson espère qu'ils réussiront à renouer des relations avec leurs amis pour qui cette publication virale a été un véritable choc.

    Lire aussi:

    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Erdogan déclare que l’ex-Président égyptien Morsi «a été tué»
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Tags:
    mère, fils, père, famille, maladies, autisme, santé, enfants, Newcastle, Angleterre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik