Ecoutez Radio Sputnik
    Une fête dans une maison louée avec 250 invités lui coûte une interdiction à vie d'Airbnb

    Une fête dans une maison louée avec 250 invités lui coûte une interdiction à vie d'Airbnb

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    Société
    URL courte
    132

    Un Américain a organisé une soirée du Nouvel An dans une maison louée sur le site Airbnb en invitant 250 personnes. Les policiers appelés par le propriétaire effrayé ont retrouvé des invités importuns en train de boire de l’alcool et de fumer de la marijuana. L’organisateur de la fête a été bloqué à vie par Airbnb.

    Un homme a loué une maison par l'intermédiaire d'Airbnb à Seven Hills, aux USA, au prix de 40 dollars par nuit. Le propriétaire de 28 ans était soumis à plusieurs conditions: par exemple, il était interdit d'organiser des soirées à la maison, certaines pièces de la demeure étaient aussi fermées à clé.

    Cependant, cela n'a pas empêché le locataire d'y organiser une grosse soirée: il a posté une annonce sur Twitter et invité les gens à une soirée du Nouvel An avec une entrée coûtant 5 dollars.

    Alors que les invités ont commencé à affluer en masse le 30 décembre au soir, le propriétaire se trouvait à la maison. Ensuite, certains «hôtes» ont commencé à le menacer et l'homme a été obligé de s'enfermer dans sa chambre et d'appeler la police.

    Une fois sur place, les policiers ont retrouvé à l'intérieur de la maison environ 250 personnes qui écoutait de la musique, consommaient de l'alcool, fumaient de la marijuana, certaines vomissaient…

    Les agents des forces de l'ordre ont demandé aux fêtards de quitter la maison, mais ceux-ci ont dit à leur tour aux policiers de s'en aller et de les laisser profiter de la soirée. La police a été obligée d'appeler des renforts, relate le Fox 8.

    Ensuite, les policiers ont réussi à vider la demeure pendant que les invités mécontents n'ont pas hésité à casser les meubles et les vitres.

    L'organisateur de la fête a été interdit d'accès à Airbnb à vie. Il n'a pas été arrêté mais il peut être accusé de distribution d'alcool à des mineurs, d'entrave à la circulation, de tapage, d'organisation d'évènement non autorisé avec de l'alcool et de destruction de biens privés.

    Lire aussi:

    Airbnb: situation fiscale «inacceptable», la France et l’Allemagne promettent d’agir
    Airbnb lorgne sur les touristes VIP
    Boom! Un silo de missile nucléaire reconverti est à louer sur Airbnb (images)
    Tags:
    maison, fête, Airbnb, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik