Société
URL courte
1 0 0
S'abonner

Depuis ces dernières 24 heures, le Mont Mayon, l’un des volcans les plus actifs des Philippines, intensifie ses grondement et fait fuir des milliers d’habitants vivant aux alentours.

Plusieurs éboulements de roches suivies d'une éjection de cendres ont été observés lundi au sommet du volcan philippin Mayon, rapporte la chaîne ABS-CBN News, citant l'Institut philippin de Volcanologie et de Sismologie (Phivolcs).

Des éruptions de vapeurs et des éboulements ont également été observés pendant le week-end, et le cratère s'est mis à rougeoyer dimanche soir. L'Institut philippin de Volcanologie et de Sismologie (Phivolcs) y a vu des signes de croissance d'un nouveau dôme de lave.

La dernière éruption de lave du Mayon remonte à 2014, quand 63.000 personnes avaient été évacuées.

«Nous pensons que la lave est plus fluide aujourd'hui qu'en 2014, ce qui signifie que la coulée peut descendre plus bas et plus vite», a déclaré à l'AFP Renato Solidum, responsable de Phivolcs.

«Nous voyons des similarités avec les éruptions qui débutent par des coulées de lave et culminent par une phase explosive. C'est ce que nous surveillons et ce dont nous voulons protéger les populations.»

Quatre touristes étrangers et leur guide philippin avaient péri lors d'une éruption en mai 2013.

En août 2006, une explosion du volcan n'avait fait aucune victime directe. Mais quelques mois plus tard, un typhon avait provoqué des coulées de débris volcaniques sur les pentes du Mayon qui avaient fait 1.000 morts.

Lire aussi:

Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’explosion sur le site nucléaire iranien a été organisée par Israël, affirment le renseignement US et l’Iran
Tags:
éruption, volcan, évacuation, Mayon, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook