Ecoutez Radio Sputnik
    une lettre

    La veille de sa mort, cette jeune de 27 ans nous laisse à tous un émouvant message

    CC0
    Société
    URL courte
    15603

    Agée de 27 ans et atteinte d'un cancer des os qui l'a emportée le 4 janvier 2018, une jeune femme australienne a publié la veille de sa mort une lettre ouverte à ceux qui ont encore toute la vie devant eux...

    Dans la fleur d'âge, avec des espérances sans limite pour le futur, se marier, avoir des enfants, vieillir et ne pas quitter ce monde avant d'avoir pris dans ses bras ses petits-enfants, Holly Butcher, âgée de 27, décédée le 4 janvier d' un cancer des os, consciente et sereine la veille de sa mort, a publié une émouvante lettre sur son compte Facebook, dans laquelle, bien qu'elle y déplore le fait de quitter ce monde prématurément, elle donne une bonne leçon de vie.

    «Je me suis toujours imaginée vieillir, devenir ridée et grisonnante, vraisemblablement à cause de la jolie famille (avec beaucoup de bambins) que je projetais de fonder avec l'amour de ma vie. Je désire tellement cela que j'en ai mal», a-t-elle écrit.

    Après avoir mentionné la fragilité de la vie et sa brièveté, que les gens ne voient pas passer en raison de leurs occupations, Holly explique comment vivre. Elle écrit: « Toutes ces fois où vous râlez à propos de choses ridicules (ce que j'ai vraiment remarqué ces derniers mois), pensez à quelqu'un qui est vraiment confronté à un problème. Soyez reconnaissant d'avoir un petit problème et surmontez-le. Il est normal de souligner que quelque chose est agaçant, mais essayez de ne pas faire durer cela et de ne pas affecter négativement la journée des autres ».

    Tout en conseillant aux gens d'arrêter de se plaindre pour n'importe quelle raison et de se noyer dans les futilités de la vie, elle dépeint la façon avec laquelle elle a mené sa vie.

    «J'ai essayé de vivre une vie saine, en fait, c'était probablement ma principale passion. Appréciez votre bonne santé et le bon fonctionnement de votre organisme, même si vous n'avez pas la taille idéale. Prenez soin de lui et appréciez à quel point il est incroyable. Déplacez-le et nourrissez-le avec de la nourriture saine. N'en devenez pas obsédé », a expliqué Holly.

    Holly exprime aussi son sentiment que c'est le fait d'aider les autres qui nous donne la joie de vivre et offre un sens à la vie. «Donnez, donnez, donnez. Il est vrai qu'on est plus heureux lorsqu'on fait des choses pour les autres que pour soi-même. J'aurais aimé en faire plus. Depuis que je suis malade, j'ai rencontré des gens incroyablement généreux et gentils, et j'ai reçu les mots les plus réfléchis et les plus aimants de ma famille, de mes amis et d'étrangers. Plus que je ne pourrai jamais donner en retour. Je n'oublierai jamais cela et serai toujours reconnaissante envers tous ces gens».

    Et puis vient la question qui occupe le plus les gens: l'argent. Holly explique que dépenser n'est pas la chose à laquelle en pense quand on est sur le lit de la mort. Cependant, on se pose plus la question du bien qu'on fait aux autres avec cet argent. « Achetez à votre amie quelque chose de gentil au lieu d'une autre robe, d'autres produits de beauté ou d'autres bijoux pour un prochain mariage. 1. Personne ne se soucie que vous portiez la même chose deux fois. 2. Ça fait du bien. Invitez-la à déjeuner, ou mieux encore, préparez-lui un repas. Invitez-la à boire un café. Donnez-lui / achetez-lui une plante, un massage ou une bougie et dites-lui que vous l'aimez quand vous lui offrez».

    En incitant les gens à respecter la vie et le temps des autres, à respecter la nature, et vivre pleinement dans l'instant présent en évitant de se brouiller la vie avec les gadgets de la vie moderne. En étant dans la nature, écrit Holly, «Essayez juste de profiter et d'être dans l'instant présent plutôt que de le capturer à travers l'écran de votre téléphone. La vie n'est pas destinée à être vécue à travers un écran ni à obtenir la photo parfaite… Profitez du foutu moment, les gens! Arrêtez d'essayer de l'immortaliser pour tout le monde».

    Holly enchaîne en conseillant d'écouter la musique, de s'occuper de ses animaux, de manger ce qu'on désir, de prendre des nouvelles de ses amis, de ses parents, de voyager, avant de terminer avec une note de générosité, une sorte d'expression du sublime en écrivant:

    «Oh et une dernière chose, si vous le pouvez, faites une bonne action pour l'humanité (et moi-même) et commencez à donner régulièrement votre sang. Cela vous fera vous sentir bien avec le bonus supplémentaire de sauver des vies. J'ai l'impression que c'est quelque chose qui est tellement négligé alors que chaque don peut sauver 3 vies! C'est un impact énorme que chaque personne peut avoir et le processus est vraiment si simple».

    Lire aussi:

    Cadeaux pour Noël: quelques petits conseils pour les indécis
    Comment réussir sa vie et être heureux? Demandez-le à Stephen Hawking
    Pierre Le Corf: «Sans l'aviation russe, Alep serait tombée»
    Tags:
    mortalité, lettre, Holly Butcher
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik