Société
URL courte
4540
S'abonner

Deux jeunes américains ont sacrifié toutes leurs économies pour s’acheter le bateau de leurs rêves. Le deuxième jour de leur croisière, en l’espace de 20 minutes seulement, tous leurs rêves de voyages se sont échoués sous leurs yeux.

Tanner Broadwell et Nikki Walsh, jeune couple américain, ont acheté un bateau avec tout leur argent pour entreprendre un voyage. Pourtant, leurs projets sont tombés à l'eau quand le bateau s'est échoué, les privant de tout ce qu'ils avaient, relate le quotidien américain Tampa Bay Times.

Pendant environ deux ans, Tanner et Nikki ont travaillé dur pour économiser afin d'acheter ce bateau et ont même vendu leur voiture, ainsi que tout ce qu'ils avaient.

Les jeunes ne savaient pas naviguer alors le père de Tanner les a entraînés dans le golfe du Mexique. Au mois de mai, Nikki et Tanner ont déménagé en Floride où ils se sont installés dans le port de plaisance et ont commencé à se préparer pour leur voyage. Le 6 février, ils se sont enfin décidés à quitter la baie.

Cependant, la réalité a été impitoyable envers ces jeunes plein d'étoiles dans les yeux: près des côtes d'un village de pêcheurs, prisé des touristes, le bateau a heurté un objet sous l'eau et s'est échoué. Le couple est arrivé à s'en sortir vivant. Ils ont même réussi à secourir leur carlin Remy et ont pris leurs papiers et quelques espèces.

Désormais, le couple n'a ni maison, ni travail et ne peut que compter sur leurs proches.

«J'ai vendu tout ce que j'avais», a confié Tanner. «Et j'ai tout perdu en 20 minutes».

Pourtant, le rêve peut être plus fort que les échecs réservés par la vie: Tanner et Nikki ne veulent pas renoncer à leur objectif et envisagent d'acheter un nouveau bateau dans le futur.

Lire aussi:

Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Xavier Bertrand évoque «un risque de guerre civile» sur fond de violences de mineurs
Tags:
États-Unis, golfe du Mexique, Floride, bateau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook